AS Groupe

  • MLASE - FR0000044406
  • + Ajouter à : Mes Listes
Bernard Bély, DG Adjoint de AS Groupe

Bernard Bély DG Adjoint de AS Groupe

On peut s'attendre à d'autres initiatives en terme de croissance externe. Ce serait alors, pourquoi pas, l'occasion d'un transfert sur Alternext...
Bernard Bély, DG Adjoint de AS Groupe

Boursier.com : Pouvez-vous nous rappeler en quelques mots votre métier ?

Bernard Bély : AS Groupe est le 1er éditeur de progiciels de pilotage et de gestion des performances à destination des directions générales et financières. Nous comptons 1.300 clients aussi différents que Seb, Skyrock, ou Mérieux... Nous sommes présents dans 20 pays différents nous travaillons avec RTL en Belgique, Boots en Grande-Bretagne, mais aussi Bank of China... Si nous sommes orientés "middle market", nous cherchons surtout à diversifier nos clients. Nous ne recherchons pas de "gros coups"... A l'avenir, nous allons poursuivre la courbe de 2005.

Boursier.com : Avez-vous envisagé une cotation sur un marché réglementé ?

B.B. : Sur Alternext pourquoi pas oui en effet... Nous y pensons. Cela serait l'occasion d'augmenter sensiblement la liquidité du titre.

Boursier.com : Quels sont vos objectifs financiers ?

B.B. : Nous n'avons pas avancé de prévisions sur 2006. En 2005 nous avons fait un peu moins de 15% de croissance avec un CA de 7,2 ME. Nous serons sur les mêmes bases à la fin du premier semestre. L'évolution du marché est plutôt bonne. 2005 a marqué un redémarrage, le début 2006 a conforté les dernières tendances observées...

Boursier.com : Votre politique de croissance externe va-t-elle se poursuivre ?

B.B : Fin 2005, nous avons acquis Dillon, un éditeur britannique de progiciels d'élaboration de rapports financiers et de consolidation (gamme Falcon). La Grande-Bretagne représente 25% des investissements informatiques en Europe. Celui qui n'est pas présent outre-Manche rate un très gros marché... D'ici deux ans, on peut s'attendre à d'autres initiatives en terme de croissance externe. Ce serait alors, pourquoi pas, l'occasion d'un transfert sur Alternext. Si nous réalisons une grosse acquisition ce sera pas émission de titres...

Boursier.com : Quelle est votre situation financière actuellement ?

B.B. : Nous avons 2,2 ME de fonds propres, 250.000 Euros de dette bancaire et 477.000 Euros de trésorerie disponible...

Boursier.com : Votre capital a évolué récemment avec l'entrée de Truffle Venture qui a pris 13% du tour de table du groupe...

B.B. : Au travers d'une opération d'acquisition d'actions et d'une émission réservée d'Obligations Convertibles, la société de capital-risque Truffle Venture a effectivement pris 13% de notre capital. Cette participation doit être portée à 18% après conversion des Obligations. On se connaissait déjà depuis longtemps... Un FCP qui nous accompagnait lui-aussi depuis longtemps est sorti à cette occasion. Il est toujours bon d'avoir des investisseurs dans son capital qui ne sont pas en fin de cycle...

©2006-2020,