Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 25/05/2020 à 12h05

Metabolic Explorer +0,73% 1,380€

  • METEX - FR0004177046
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Benjamin Gonzalez, PDG de METabolic EXplorer

Benjamin Gonzalez PDG de METabolic EXplorer

Le décalage du chantier METex-Noovista est maîtrisé et ne se comptera pas en semestre, mais plutôt en mois
Benjamin Gonzalez, PDG de METabolic EXplorer

Boursier.com : Comment s'est déroulée la période de confinement pour METex?

B.G. : Nous avons repris l'activité le 9 avril dernier. Entre le 17 mars et le 9 avril, nous avons mis en place un ensemble des mesures pour permettre la continuité de l'entreprise, notamment beaucoup de télétravail chez Metex et Noovista. Dès le 9 avril, nous avons eu 80% des effectifs présents sur le site.

Boursier.com : La mise en exploitation de l'unité PDO à la fin de l'année 2020 est-elle toujours visée? La crise actuelle rebat-elle les cartes?

B.G. : Les activité d'études du chantier de METex-Noovista ont pu se poursuivre sans temps perdu. L'effectif a été réduit à la mi-mars, mais depuis le 20 avril, nous enregistrons une reprise de l'activité. Nous sommes en train de mesurer les impacts de la crise sur le planning du chantier. Nous le communiquerons dès que nous en aurons une vision claire. Ce qui est sûr c'est que le décalage ne se comptera pas en semestre, mais plutôt en mois.

Boursier.com : D'éventuels retards de production remettraient-ils en cause l'accord avec DSM, pour la commercialisation du 1,3 propanediol (PDO) sur le marché de la cosmétique?

B.G. : Non, aucun élément du contrat ne le prévoit. Outre cela, on pourrait se demander, si dans une période de crise comme nous le vivons, nos partenaires conservent une priorité pour les projets innovants. Et face à cela, je peux vous assurer que DSM considère toujours le PDO comme un élément stratégique et prioritaire dans les nouvelles gammes de produits cosmétiques. Malgré la crise, les équipes projet et marketing de DSM travaillent avec METex-Noovista.

Boursier.com : Concernant l'acide butyrique, la signature avec Alinova juste avant le confinement est-elle remise en cause par le contexte inédit que nous vivons?

B.G. : Les discussions se poursuivent avec notre partenaire, dans un contexte difficile certes, mais les outils de télétravail et de visioconférence permettent d'avancer sur le positionnement de l'Acide Butyrique d'origine naturelle sur le marché de la nutrition animale.

Boursier.com : Vous aviez la Trésorerie suffisante pour aller jusqu'à la production. Est-ce que ce sera le cas, étant donné la crise actuelle?

B.G. : METex a réussi à mener à bien une levée de fonds avant la crise, ce qui lui confère une vraie visibilité. Elle visait à accélérer le portefeuille d'innovation de METex. En outre, le financement de METex Noovista, de 48 ME, était déjà réalisé. Il comprend bien plus que les CAPEX de Noovista, intégrant aussi des aléas liés au chantier ou au début de la phase de commercialisation. Il n'y a donc aucun soucis de financement de METex Noovista.

©2020,