Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 28/04/2021 à 16h30

Ashler et Manson -1,83% 2,140€

  • MLAEM - FR0012968485
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Aymerick Penicaut, PDG d'Ashler & Manson

Aymerick Penicaut PDG d'Ashler & Manson

Ma participation est désormais de 60% du capital d'Ashler & Manson
Aymerick Penicaut, PDG d'Ashler & Manson

Boursier.com : Ce deuxième confinement a t-il été aussi problématique que le premier pour vous courtier en prêts immobiliers, dans la mesure où les visites de biens étaient arrêtées?

A.P. : Les banques sont cette fois-ci restées ouvertes de même que nous-mêmes, les courtiers en prêts immobiliers. Mais l'absence de visites a stoppé le Marché, même si les particuliers avaient la possibilité de continuer à faire visiter les biens. En décembre, on peut imaginer une reprise des visites entraînant de l'activité, pour nous courtier, en janvier. Sur le fond, la demande de biens immobilier est là, la volonté de devenir propriétaire demeure. Les demandes d'information sur les crédits, les capacités d'emprunts ne se démentent pas.

Boursier.com : Les exigences nouvelles des banques en termes de prêts ont-elles entraîné un coup de frein pour vous ?

A.P. : Les nouveaux critères pour l'obtention de prêts, plus restrictifs, ont entraîné la chute du nombre d'acquéreurs potentiels. On chiffre grosso modo à 20%, le nombre de ménages sortis des critères. Désormais, l'apport minimum demandé correspond aux frais de notaires, les durées d'emprunts trop longues sont bannies, la réaffirmation forte de la règle des 33% d'endettement par rapport au revenu... Oui il s'agit de mesures défavorables aux emprunteurs...

Boursier.com : Au final la société a-t-elle malgré tout bien traversé 2020?

A.P. : Nous avions beaucoup de projets en préparation et cette année compliquée sur le plan opérationnel, aura été l'occasion de les lancer. Notamment l'acquisition que nous avons récemment annoncée. Notre priorité est de bien digérer l'acquisition et de développer notre structuration de produits additionnels.

Boursier.com : Quelle est l'idée qui a présidé à ce rachat d'AD Courtage?

A.P. : Nous nous rapprochons d'une équipe efficace et présente sur Bordeaux, notre base géographique. Il s'agit d'un concurrent très complémentaire d'Ashler & Manson, présent sur le terrain auprès d'une clientèle premium de centre-ville. L'opération se concrétise par l'apport de cette société de courtage et 200 KE de cash, en échange de 20% du capital d'Ashler & Manson. A titre personnel, ma participation est désormais de 60,4%.

Boursier.com : Visez-vous toujours 3 ME de chiffre d'affaires en 2020 et 4 ME en 2021 ?

A.P. : Avec l'acquisition d'AD Courtage, qui réalise 1 ME de chiffre d'affaires, nous parviendrons à 3 ME de chiffre d'affaires en 2020. Pour 2021, nous sommes en mesure d'atteindre les 4 ME. On peut penser que le marché va se reprendre après ses deux arrêts en 2020. Nous attendons aussi des revenus complémentaires à travers la Marketplace que nous avons lancée et l'exploitation des données qu'elle doit nous apporter auprès de professionnels qui auront accès à notre environnement informatique. Ils pourront co-brander leur société avec notre marque. Nous prendrons un pourcentage du chiffre d'affaires réalisé sur notre Marketplace. C'est aussi une façon de nous étendre géographiquement sans investissement.

©2020-2021,