Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 10/08/2020 à 17h09

I.CERAM 0,00% 1,215€

  • ALICR - FR0011511971
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
André Kérisit, DG d'I.CERAM

André Kérisit DG d'I.CERAM

Nous positionner, dans des conditions favorables, aux portes des USA
André Kérisit, DG d'I.CERAM

Boursier.com : Quel est l'enjeu, pour I.Ceram de la nouvelle implantation du sternum Ceramil, cette fois-ci à une patiente au CHU de Reims, dont vous venez de faire part ?

A.K. :L'implantation du sternum CERAMIL au CHU de Reims constitue une reconnaissance importante pour I.CERAM. Etant précurseur dans la mise au point d'un sternum biocompatible, l'intérêt de nouveaux chirurgiens vient valider la pertinence des choix stratégiques réalisés par la société.

Boursier.com : Comment se portent les différents patients qui ont bénéficié des implantations I.Ceram jusqu'à présent ?

A.K. : Avec un recul clinique de plus 20 mois sur la première implantation, les patients ayant été implantés se portent bien. Ils ont tous pu quitter l'hôpital peu de temps après l'implantation. Les interventions des différents patients et du docteur François Bertin dans les médias confirme leur retour à une vie que l'on peut considérer comme normale malgré un geste chirurgical lourd.

Boursier.com : Votre trésorerie (NDLR : 4,5 ME à fin juin) vous permet-elle toujours d'aller jusqu'à la décision de la FDA et au marquage CE en Europe ?

A.K. : Conformément à notre dernier document de référence, la société dispose de 24 mois de trésorerie au rythme actuel de son développement. De plus, I.CERAM n'a pas levé de fonds pour aller jusqu'à la décision de la FDA. Cette liquidité a pour finalité de financer les études cliniques nécessaires à l'obtention de données médicales et de publications scientifiques qui permettront à I.CERAM de disposer d'un socle scientifique solide pour obtenir le marquage CE et se positionner, dans des conditions favorables, aux portes des USA. Enfin, si les conditions de marché le permettent, nous saisirons les opportunités pour accélérer ce développement.

Boursier.com : Lors de votre introduction sur Alternext fin 2014, vous visiez un chiffre d'affaires d'environ 20 ME à horizon 2019-2020, dont 60% issus du marché des métastases osseuses, est-ce toujours envisageable ?

A.K. : Le marché des métastases osseuses est un marché posant de véritables difficultés pour les patients et pour les équipes médicales, pour lequel nous sommes précurseurs. Face à cette complexité, nous avons reçu des marques d'intérêts qui nous permettent d'être confiants sur l'ordre de grandeur du marché visé et sur notre capacité à obtenir de solides parts de marché. Pour l'horizon 2020, nous souhaitons orienter notre stratégie commerciale vers un ou plusieurs accords commerciaux afin d'accélérer les prises de part de marché.

Boursier.com : Etes-vous confiant dans l'obtention du marquage CE de l'implant sternal non chargé dès le premier trimestre prochain ?

A.K. : Oui !

©2016-2020,