Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 15/04/2021 à 10h42

Solocal +3,58% 3,050€

  • LOCAL - FR00140006O9
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Alexandre Loussert, Président de Regroupementpplocal et nouvel administrateur de SoLocal

Alexandre Loussert Président de Regroupementpplocal et nouvel administrateur de SoLocal

J'invite les actionnaires de SoLocal à voter le plan en l'état !
Alexandre Loussert, Président de Regroupementpplocal et nouvel administrateur de SoLocal

Boursier.com : Quelles avancées avez-vous obtenues, pour les actionnaires particuliers, dans le plan révisé et présenté le 3 novembre ?

A.L. : Par rapport au plan initial qui a été présenté début août par la direction, les avancées pour les actionnaires individuels obtenues sont notables: 3 actions gratuites pour 2 détenues. Les BSA créanciers passent de 155 millions à 45 millions ou à 0, selon la souscription lors de l'augmentation de capital. Un remboursement de la dette résiduelle, sans pénalité, à tout moment. Une revalorisation des DPS avec l'arrivée d'éventuels actionnaires pouvant structurer le capital de notre société. Une amélioration de la gouvernance au board avec une présence moindre des créanciers. Bien sûr j'aurais voulu obtenir plus de concessions dans l'intérêt de nos membres, comme par exemple sur le taux de la dette résiduelle. Mais globalement, non seulement nous avons amélioré deux fois le plan, mais en plus il est désormais au dessus des standards du marché pour ce type de restructuration.

Boursier.com : Des dissensions sont apparues au sein de RegroupementPPLocal suite à votre approbation du 2nd plan en tant qu'administrateur. Est-ce la fin de l'association... ?

A.L. : Non, pas du tout. Je déplore ces dissensions qui sont apparues après la négociation, alors que le meneur de cette " fronde " a refusé de signer un accord de confidentialité, puis de venir négocier le plan, pour au final aujourd'hui en vouloir un autre. Chacun y va de sa proposition, c'est à celui qui sera le mieux disant. En ce moment, je vois apparaître quasiment une association par jour, mais est-ce vraiment dans l'intérêts des actionnaires... RegroupementPPLocal a franchi cette semaine le cap des 1 700 membres, confirmant ainsi sa place de première association d'actionnaires individuels de France. J'apprécie énormément le modèle de notre mouvement, parfaitement duplicable et dupliqué, puisqu'il a depuis permis de défendre les droits et les intérêts des " petits porteurs " sur les dossiers Alcatel, Sequana, ...

Boursier.com : Benjamin Jayet affirme que le plan n'est toujours pas à la hauteur. Qu'en pensez-vous ?

A.L. : Tout d'abord, j'ai pris bonne note des projets de résolutions de Benjamin Jayet. Je regrette qu'il n'ait demandé formellement, à aucun moment, de rentrer dans les discussions avec les créanciers. Il souhaite désormais, deux semaines après la fin des discutions, rejeter le plan une deuxième fois. Cela fait peser un risque majeur sur la pérennité de Solocal et je me refuse catégoriquement à mettre en péril notre belle société. J'espère que très vite monsieur Jayet prendra conscience de la responsabilité qui serait la sienne en cas de rejet.

Boursier.com : Ne pouvait-on pas demander plus d'efforts aux créanciers?

A.L. : A nouveau, le plan a été amélioré par deux fois, par nous, une modeste association de bénévoles qui a pourtant réussi à se faire entendre face à des Hedge funds... Et je remercie chaque personne ayant contribué à ce résultat. Je pense qu'il est important de rappeler que le capital appartient aux actionnaires et que les dettes appartiennent aux créanciers. En droit Français, les créanciers sont privilégiés en cas de redressement judiciaire ; ce n'est qu'ensuite que les actionnaires se partagent le solde, qui est bien souvent égale à zéro. Cela ne doit pas être oublié car le risque est bien là. De ce fait, la marge de manoeuvre était réduite et il était difficile d'obtenir plus de concessions de la part des créanciers.

Boursier.com : Comprenez-vous les derniers propos de JP Remy qui est prêt à annuler l'AG du 15 décembre et à aller à la barre du Tribunal de Commerce ?

A.L. : Par ces propos Jean-Pierre Remy a indiqué aux différents acteurs les problématiques que certaines propositions populistes et démagogiques pouvaient engendrer contre l'intérêt social de notre société. Je pense aux 4 400 salariés qui ont fait un travail remarquable, car la transformation digitale de Solocal Group est unique au monde. Laissons les équipes faire ce pourquoi elles excellent, et donnons les moyens à notre entreprise de grandir dans l'intérêt de toute les parties prenantes.

Boursier.com : Que recommandez-vous aujourd'hui aux petits porteurs ?

A.L. : J'invite les actionnaires à voter le plan en l'état. Il est au dessus des standards du marché pour des restructurations financières de ce type. Etant moi-même actionnaire depuis janvier 2010, puis ayant souscrit intégralement à l'augmentation de capital en juin 2014, je partage les difficultés rencontrées par beaucoup d'actionnaires individuels pour pouvoir souscrire à nouveau. Cependant un redressement judiciaire serait très dommageable, en terme d'image, de valorisation de notre société, et pour les salariés. Chacun devra prendre ses responsabilités, j'invite chaque acteur à la raison pour enfin sortir de cette situation par le haut.

©2016-2021,