Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 03/04/2020 à 15h10

Munic +2,08% 4,910€

  • ALMUN - FR0013462231
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Aaron Solomon, PDG de Munic

Aaron Solomon PDG de Munic

Munic devrait enregistrer une accélération de sa croissance à compter de 2020
Aaron Solomon, PDG de Munic

Boursier.com : Présentez-nous Munic dont l'introduction en Bourse est lancée...

A.S. : Munic s'appuie sur deux briques technologiques : une solution embarquée "Smart Dongle" qui capte et décode les données d'un véhicule pour les transmettre à une plateforme Cloud dotée d'intelligence artificielle. La voiture s'avère constituer un gisement de données inaccessibles et inexploitées. L'analyse que nous en faisons permet de restituer des données concrètes comme par exemple le niveau précis de carburant dans le réservoir, l'usure des pneus, l'état de la batterie ou des plaquettes de freins, informations qui suscitent des intérêts marqués de très nombreux acteurs de l'univers automobile.

Boursier.com : Vous évoquez aussi le lancement d'une deuxième offre...

A.S. : Qui motive d'ailleurs l'essentiel de la levée de fonds de 16 ME que nous voulons réaliser... Il s'agit de lancer une plateforme universelle d'accès aux données véhicule, baptisée EKKO. Plus qu'un nouveau produit, il s'agit surtout d'un nouveau modèle commercial. L'objectif est de déployer une solution via un réseau de concessionnaires et de réparateurs, et d'ouvrir à un grand nombre d'acteurs (compagnies d'assurance, compagnies pétrolières, équipementiers, etc.) l'accès aux données véhicule via un modèle d'abonnements mutualisés. En contrepartie de l'accès à leurs données, les automobilistes vont bénéficier gratuitement d'une App leur permettant d'avoir accès à toutes les informations concernant leur véhicule, leur conduite, etc..

Boursier.com : Votre objectif d'atteindre 100 ME de chiffre d'affaires en 2023, dont 25 ME via Ekko paraît très ambitieux eu égard aux 17 ME de 2019. Comment comptez-vous vous y prendre?

A.S. : Munic devrait enregistrer une accélération de sa croissance à compter de 2020 auprès de clients existants, à l'image de l'assureur américain Metromile (primes d'assurance calculées en fonction des kilomètres parcourus) client de Munic depuis 2012. Metromile a acquis un total cumulé de 185 000 Smart Dongles à fin juin 2019 et prévoit d'accélérer sa croissance en 2020. La société dispose également d'un large potentiel de développement avec, à ce jour, pas moins d'une trentaine de nouveaux clients ayant déjà achevé la phase pilote de leurs projets, dont une vingtaine font l'objet de discussions avancées. Le contrat conclu avec T-Mobile, qui a débuté fin 2019, ouvre la voie à un potentiel de ventes d'au moins 100 000 Smart Dongles par an et plutôt de l'ordre de plusieurs centaines de milliers. Il s'agit d'un contrat majeur auprès d'un client de renom, qui fait changer Munic de dimension.

Boursier.com : Qu'en est-il de l'évolution attendue de la rentabilité? (NDLR : perte d'exploitation de -1,87 ME au premier semestre, contre -1,48 ME au S1 2018)

A.S. : Munic a pour ambition d'atteindre un taux de marge brute supérieur à 40% du chiffre d'affaires à horizon 2023. Il faut aussi garder à l'esprit que notre activité connait une très forte saisonnalité, avec moins de 20% de l'activité annuelle réalisée au 1er semestre. Nous encaissons la plupart de nos revenus lors des deux derniers mois de l'année.

Boursier.com : Combien avez-vous levé depuis le début de l'histoire?

A.S. : La société a levé 14,4 ME depuis sa création. Nous avons accumulé 17 années de R&D, plus de 30 ME d'investissements et disposons de 24 brevets. En 2019, nous avons bénéficié de 1,5 ME d'avance en compte courant et de 7,2 ME d'obligations convertibles auprès de fonds gérés par la société de gestion Odyssée Venture, de notre actionnaire Grandis-Lux et de moi-même, dont 5,3 ME souscrits par compensation de créances.

©2020,