Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 27/05/2020 à 09h34 Air France KLM +3,21% 4,303€
  • AF - FR0000031122
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Vols annulés : l'UFC Que-Choisir assigne 20 compagnies pour non-remboursement

Vols annulés : l'UFC Que-Choisir assigne 20 compagnies pour non-remboursement

Air France, Lufthansa, Ryanair, Vueling ou encore Emirates ne respecteraient pas la réglementation européenne sur le remboursement des billets d'avion, selon l'association de consommateurs...

Vols annulés : l'UFC Que-Choisir assigne 20 compagnies pour non-remboursement
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'UFC-Que Choisir a choisi de porter le combat devant les tribunaux... Après avoir interpellé fin avril 57 compagnies aériennes qui entendaient faire obstacle au droit au remboursement des passagers aériens aux vols annulés, l'association de consommateurs assigne ce mardi 20 d'entre elles devant le Tribunal judiciaire de Paris.

"De nombreux transporteurs aériens ont ignoré l'avertissement de l'UFC-Que Choisir et de la Commission européenne. Ils continuent de violer la réglementation en imposant aux passagers des bons d'achat en guise de remboursement de leur vol annulé", explique l'association.

Pour rappel, les compagnies aériennes devraient perdre près de 35 milliards d'euros au deuxième trimestre en raison de l'immobilisation au sol des appareils, comme l'avait indiqué l'association internationale du transport aérien (Iata).

Face au manque de liquidités, certaines d'entre elles avaient choisi de proposer à leurs clients, dont les vols ont été annulés en raison de la pandémie de Covid-19, des avoirs valables sur plusieurs mois à la place du remboursement des billets...

Un remboursement conditionné chez Air France

Dans la liste des 20 compagnies aériennes assignées, figurent notamment Air France, KLM, Lufthansa, Emirates, Ryanair, Transavia, Corsair ou encore Vueling. "Certaines compagnies font croire aux consommateurs que la situation particulière de pandémie leur permettrait de ne proposer qu'un bon d'achat", explique l'association... Or, la Commission européenne avait fait valoir le 18 mars que les passagers dont les trajets ont été annulés pouvaient choisir entre le remboursement du prix du billet ou être acheminés vers leur destination finale à une date ultérieure.

De con côté, Air France limite le droit au remboursement pour les seuls vols annulés après le 15 mai, selon l'UFC Que-Choisir. Une situation qui peut alors "causer préjudice aux très nombreux passagers aux vols annulés depuis le début de la crise", estime l'association, ajoutant que "les consommateurs subissent une discrimination selon la date d'annulation, cette dernière étant qui plus est fixée discrétionnairement par la compagnie aérienne".

Des remboursements "après la fin de la crise sanitaire"

L'association de consommateurs souligne également que d'autres compagnies aériennes "acceptent de rembourser leurs passagers mais en suspendent le paiement jusqu'à une date indéterminée, voire après la fin de la crise sanitaire".

Outre le fait qu'elles "violent délibérément les droits des passagers", l'UFC Que-Choisir estime que ces compagnies font également naître un "sentiment de défiance" à travers ces pratiques, qui "n'aidera pas au redémarrage de leur secteur". "Comme l'a rappelé la Commission européenne, les consommateurs sont aussi victimes de la crise, et certains, confrontés à des problèmes de pouvoir d'achat, ne peuvent accepter un avoir imposé...", ajoute l'association.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Air France KLM

Plus d'actualités