Cotation du 18/01/2022 à 15h13 EDF -0,21% 8,450€

Vaccins, retraites, nucléaire... toutes les annonces d'Emmanuel Macron

Vaccins, retraites, nucléaire... toutes les annonces d'Emmanuel Macron

Le chef de l'Etat a annoncé mardi soir une série de mesures pour doper le rappel vaccinal face à la 5e vague de Covid. Il a aussi reporté à plus tard la réforme des retraites et a confirmé la construction de nouveaux réacteurs nucléaires en France.

Vaccins, retraites, nucléaire... toutes les annonces d'Emmanuel Macron
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Alors que le nombre de cas de coronavirus a repris son ascension ces dernières semaines, le président de la République est intervenu mardi soir à la télévision pour la première fois depuis le mois de juillet, où il avait frappé un grand coup en annonçant l'extension du pass sanitaire et l'obligations vaccinale pour les soignants...

Mardi soir, le chef de l'Etat s'est une nouvelle fois adressé solennellement aux Français pour annoncer des mesures pour doper le rappel vaccinal face au rebond de l'épidémie. Il a par ailleurs indiqué que la réforme des retraites ne verrait pas le jour avant la fin de son quinquennat, et a annoncé la construction de nouveaux réacteurs nucléaires en France.

Pass sanitaire conditionné au rappel pour les plus de 65 ans

Concernant la pandémie de Covid-19, à partir du 15 décembre, les personnes de plus de 65 ans devront justifier d'une dose de rappel pour prolonger la validité de leur pass sanitaire. Emmanuel Macron n'a pas précisé si cette menace d'annulation du pass sanitaire concernerait aussi les personnes atteintes de comorbidités, comme les diabétiques ou les obèses.

Jusqu'à présent, malgré les incitations, seules 3,4 millions des 7,7 millions de personnes éligibles à ce rappel ont reçu leur 3e dose. Cette dose de rappel est un enjeu majeur pour vaincre la pandémie. Les études ont montré que le degré de protection du vaccin diminue au-delà de 6 mois et qu'une dose de rappel permet de faire remonter fortement la protection, c'est-à-dire le nombre d'anticorps permettant de résister au virus.

Depuis l'annonce de l'allocution présidentielle, il y a quelques jours, les réservations de doses de rappel ont énormément augmenté, atteignant des niveaux sans précédent...

Les plus de 50 ans éligibles au rappel en décembre

En outre, la dose de rappel verra sa ciblé élargie aux personnes de plus de 50 ans à partir de début décembre. "Plus de 80 % des personnes en réanimation ont plus de 50 ans, c'est pourquoi une campagne de rappel sera lancée à partir du début du mois de décembre pour nos compatriotes, âgés de 50 à 64 ans", a-t-il indiqué.

Le président de la République a par ailleurs lancé "un appel à l'esprit de responsabilité des six millions d'entre vous qui n'ont encore reçu aucune dose de vaccin". "La situation sanitaire que nous vivons est en train de se dégrader partout en Europe", a-t-il affirmé. "Vaccinez-vous ! Pour vous protéger. Vaccinez-vous pour pouvoir vivre normalement", a lancé le chef d'Etat à ces 6 millions de Français encore non vaccinés.

Conditions pas encore réunies pour réformer les retraites

Par ailleurs, Emmanuel Macron a annoncé le report de la réforme des retraites. Compte-tenu de la fragilité de la situation sanitaire et de l'opposition des partenaires sociaux, le président a estimé que "les conditions ne sont pas réunies pour relancer aujourd'hui ce chantier". Lors de sa précédente allocution du 12 juillet, Emmanuel Macron avait indiqué que pour mettre en oeuvre cette réforme, il fallait que deux conditions soient remplies : une situation sanitaire assainie et une reprise économique bien installée.

Le chef de l'Etat a cependant redonné ses principes pour une future réforme : "travailler plus longtemps en repoussant l'âge légal", supprimer les régimes spéciaux et harmoniser les régimes, instaurer un minimum de pension à 1.000 euros, mais aussi "donner plus de liberté", en permettant à ceux qui le souhaitent de travailler plus longtemps...

"Garantir l'indépendance énergétique de la France" avec le nucléaire

Emmanuel Macron a également confirmé la relance de la construction de réacteurs nucléaires en France pour satisfaire les besoins énergétiques croissants et "garantir l'indépendance énergétique de la France" . "Nous allons, pour la première fois depuis des décennies, relancer la construction de réacteurs nucléaires en France et (...) accélérer le développement des énergies renouvelables", a-t-il déclaré, ajoutant que cela permettrait aussi au pays d'"atteindre en 2050 la neutralité carbone".

Le chef de l'Etat n'a pas précisé de quels types de réacteurs il s'agirait. En octobre, Emmanuel Macron avait déjà annoncé le développement de "petits réacteurs modulaires", sans préciser si ceux-ci étaient destinés à la France ou à l'exportation...

©2021-2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités EDF

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités