Cotation du 14/01/2022 à 22h15 Twitter -0,67% 38,440$
  • TWTR - US90184L1026
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Twitter de nouveau accessible au Nigéria, après 7 mois de coupure

Twitter de nouveau accessible au Nigéria, après 7 mois de coupure

Le président nigérian a finalement levé un cette interdiction de sept mois sur Twitter en début de semaine.

Twitter de nouveau accessible au Nigéria, après 7 mois de coupure
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La suspension de Twitter a pris fin ce jeudi matin au Nigéria, la nation la plus peuplée d'Afrique. Les accès au réseau social basé à San Francisco avaient été bloqués le 5 juin, quand le président Muhammadu Buhari a vu un de ses tweets supprimé pour violation des règles contre "les comportements abusifs". Dans ce message, il menaçait de punir les sécessionnistes régionaux accusés d'attaques contre des bâtiments gouvernementaux.

Le président nigérian a finalement levé un cette interdiction de sept mois sur Twitter en début de semaine. Les utilisateurs nigérians, de retour sur le réseau, ont massivement commenté cette information. La présidence et les membres du gouvernement ont également recommencé à poster des messages, signe que le conflit avec le groupe américain s'est finalement apaisé.

Alors que seule une minorité de Nigérians utilisent Twitter, ils font partie du segment de la population le plus actif sur le plan politique. De nombreux jeunes ont récemment utilisé le réseau et d'autres médias sociaux pour organiser des manifestations antigouvernementales. Et le Nigeria a été parmi les pays africains les plus efficaces pour attirer des investissements pour les start-up technologiques. L'interdiction aurait donc pu menacer à terme ce dynamisme, mais aussi nuire à la productivité.

Dépendance au numérique

L'économie nigériane et le gouvernement sont devenus de plus en dépendants des médias numériques. Certains ont d'ailleurs noté avec ironie que le gouvernement avait annoncé en juin son interdiction de Twitter avec... un tweet. NetBlocks, qui surveille la cybersécurité et la gouvernance d'Internet, a estimé que chaque jour de fermeture de Twitter coûterait à l'économie nigériane plus de 2 milliards de nairas (6 millions de dollars).

Les médias numériques sont essentiels pour l'échange d'informations, le marketing, le service client et le travail à distance, en particulier lors d'urgences de santé et de sécurité publiques. Les fermetures peuvent ralentir le commerce, réduire la productivité et finalement coûter des emplois dans le pays.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !