Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 18/09/2020 à 22h15 Walt Disney -1,22% 128,630$
  • DIS - US2546871060
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Tout savoir sur le lancement de Disney+ en France !

Tout savoir sur le lancement de Disney+ en France !

Avec deux semaines de retard sur son planning initial, pour cause d'épidémie de coronavirus, Walt Disney a lancé ce mardi 7 avril son très attendu service de vidéo en streaming Disney+ en France.

Tout savoir sur le lancement de Disney+ en France !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Si les services de vidéo en streaming profitent de la période de confinement imposée par la pandémie de Covid-19, ils sont aussi très gourmands en bande passante, ce qui a poussé certains gouvernements, dont celui de la France, à demander aux opérateurs de restreindre leur débit...

Dans ce contexte très particulier, Walt Disney a dû reporter de deux semaines, à ce mardi 7 avril, le lancement en France de son service Disney+, qui propose un vaste catalogue à orientation familiale basé sur les nombreuses franchises du géant américain des loisirs (Marvel, Pixar, Star Wars...)

La firme américaine comptait initialement lancer Disney+ le 24 mars dernier, après un démarrage réussi en novembre aux Etats-Unis et dans plusieurs autres pays.

La plateforme est ainsi déjà disponible en Australie, Nouvelle-Zélande et dans neuf pays européens, dont le Royaume-Uni, l'Irlande, l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, la Suisse et l'Autriche.

Canal+ distributeur exclusif de Disney+

En France, c'est Canal+ (groupe Vivendi) qui a obtenu le droit de distribution exclusif de Disney+ dans l'Hexagone, pour un montant estimé à 250 millions d'euros sur 5 ans. Le groupe négocie avec les opérateurs télécoms qui souhaitent intégrer Disney+ à leurs offres...

Les internautes peuvent aussi s'abonner directement sur le site de Disney+, pour 6,99 euros par mois, sans engagement. Pour les abonnés de Canal+, Disney+ sera disponible sans supplément pour les meilleurs clients de Canal+ (avec pack et intégrale) et gratuit pendant douze mois pour les autres.

Pour les nouveaux clients, le service sera offert avec l'offre de base de Canal+ pour 20 euros par mois pendant deux ans.

Bataille de titans pour le marché de la vidéo en streaming

Le géant américain des loisirs avait déclaré début février approcher les 30 millions d'abonnés à Disney+. Selon des analystes américains, les mesures de restriction liées au Covid-19 auraient entraîne une multiplication par trois ou quatre des souscriptions.

La bataille entre les géants américains de la vidéo par abonnement (SVoD) va désormais s'intensifier sur le marché français, un marché occupé par le leader américain du secteur Netflix (6,7 millions d'abonnés en France en janvier) et Amazon Prime Video (qui ne publie pas ses chiffres d'abonnés). D'autres services préparent leur lancement, dont Hulu, Peacock, CBS-Viacom, et surtout HBO Max...

Le coronavirus frappe durement les autres activités de Disney

Si Disney+ a connu un démarrage en trombe et semble donc profiter de la crise du coronavirus, ce n'est pas le cas des autres activités du groupe Walt Disney, à commencer par ses parcs à thèmes, qui ont dû être fermés à travers le globe en raison de la pandémie.

Dans la branche cinéma, le tournage et la sortie des films est gravement perturbé par le Covid-19, tandis que les activités de médias souffrent de la baisse du marché publicitaire et de l'annulation de nombreux tournois sportifs...

A la Bourse de New York, l'action Walt Disney a souffert depuis le début de la crise du coronavirus avec une chute de 31% depuis le 1er janvier, alors que l'action Netflix (+17,4%) a bénéficié du statut de "pure player " du groupe dans la SVoD.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !