»
»
»
»
Consultation
Cotation du 21/02/2019 à 14h13 Renault -0,82% 59,480€
  • RNO - FR0000131906
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Taxis autonomes : accord en vue entre Google et Renault-Nissan ?

Taxis autonomes : accord en vue entre Google et Renault-Nissan ?

Renault-Nissan-Mitsubishi serait proches d'un accord avec Waymo, la filiale de voitures autonomes de Google. Il s'agirait de créer une flotte de taxis sans chauffeur et une plate-forme de réservation capable de concurrencer Uber.

Taxis autonomes : accord en vue entre Google et Renault-Nissan ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Waymo, la filiale de véhicules autonome de Google, serait en pourparlers très sérieux avec l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, le numéro un mondial de l'automobile, en vue de produire des voitures autonomes embarquant la technologie Waymo.

Selon le quotidien japonais 'Nikkei' et l'agence 'Bloomberg', les négociations seraient entrées dans leur phase finale et un accord pourrait être conclu dès ce printemps. Il porterait sur la fabrication d'une flotte de taxis sans chauffeurs (des "robotaxis") et le développement d'une plate-forme permettant de réserver et payer les courses, précise le 'Nikkei'.

Uber allié à Toyota dans la voiture autonome

S'il voit le jour, le projet devrait concurrencer les groupes de VTC, à commencer par le leader mondial Uber. Ce dernier teste aussi de son côté des véhicules autonomes, qui ont connu de déboires l'an dernier. En août 2018, le groupe japonais Toyota a investi 500 millions de dollars dans la filiale de conduite autonome Uber Technologies.

De son côté, Waymo a déjà conclu des accords avec Fiat Chrysler Automobiles et Jaguar Land Rover (Tata Motors), mais un deal avec Renault-Nissan-Mitubishi (qui a produit 10,7 millions de véhicules en 2018) serait d'un envergure bien plus importante pour le géant américain d'internet.

16 millions de km déjà parcourus par des "robovoitures" Waymo

Waymo a déjà effectué des essais sur des voitures autonomes aux Etats-Unis sur une distance totale de plus de 10 millions de miles (16 millions de km). La société a déposé de nombreux brevets, dont l'un concerne une carrosserie capable de se ramollir en cas d'accident, protégeant ainsi les occupants de la voiture, mais aussi les piétons qui pourraient être percutés.

Pour sa part, l'alliance franco-japonaise Renault-Nissan bénéficierait de l'apport de la technologie de pointe de Waymo en matière de conduite autonome, au moment où ce marché commence à décoller. Un accord dans la voiture autonome, pour l'instant non confirmé par les protagonistes, apporterait une note positive au flux d'information venant de Renault-Nissan, qui est empêtré ces derniers mois dans l'affaire Carlos Ghosn.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com