Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 05/03/2021 à 17h38 Orange +0,82% 9,872€
  • ORA - FR0000133308
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Smartphones : le gouvernement veut s'attaquer au gaspillage

Smartphones : le gouvernement veut s'attaquer au gaspillage

Les opérateurs télécoms français cherchent à attirer depuis des années de nouveaux clients en leur proposant des smartphones flambant neufs en échange d'engagements. Un phénomène surveillé par l'exécutif...

Smartphones : le gouvernement veut s'attaquer au gaspillage

(Boursier.com) — Encadrer le renouvellement des smartphones via les offres commerciales d'opérateurs mobiles... C'est une des pistes du gouvernement pour réduire l'impact environnemental des appareils connectés, selon les informations de Reuters, qui cite une source proche du gouvernement.

Les opérateurs télécoms français Orange, Bouygues Telecom et SFR cherchent à attirer depuis des années de nouveaux clients en leur proposant des smartphones flambant neufs en échange d'engagements contractuels sur une période allant jusqu'à deux ans. De quoi pousser les clients à changer de téléphone alors que le précédent fonctionne encore, indique le gouvernement dans une feuille de route sur "le numérique et l'environnement".

Allonger la durée de vie des smartphones

"Nous sommes prêts à prendre des mesures", a déclaré la source proche du gouvernement, sans donner plus de détails. "L'objectif c'est clairement d'accroître la durée de vie des terminaux", a-t-il ajouté, en faisant référence aux smartphones.

Il a précisé que le gouvernement demanderait d'abord à l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) d'examiner les offres de contrat des opérateurs pour déterminer si et comment ils accélèrent le renouvellement du parc de smartphones dans le pays. "On ne demande pas cette étude juste pour occuper le temps, c'est clairement pour avoir les moyens de prendre une décision le moment venu", a ajouté la source.

Consommation d'eau et de ressources naturelles

Le gouvernement français estime que 75% de l'impact négatif sur l'environnement du secteur numérique provient de la fabrication des appareils. Cela inclut les émissions de CO2, la consommation d'eau et d'autres ressources naturelles.

Le gouvernement français demande également à l'Arcep d'étudier les enjeux environnementaux qui pourraient être liés à la prochaine attribution des fréquences mobiles dans la bande 26 GHz, prochaine étape cruciale dans la montée en puissance du réseau de téléphonie mobile de cinquième génération (5G).

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !