»
»
»
»
Consultation
Cotation du 24/05/2019 à 12h05 Saint-Gobain +1,30% 33,555€
  • SGO - FR0000125007
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Saint-Gobain : Bercy pas opposé "a priori" à une cession de Pont-à-Mousson

Saint-Gobain : Bercy pas opposé "a priori" à une cession de Pont-à-Mousson

Le numéro un mondial des matériaux de construction aurait demandé le feu vert de Bercy pour céder 60% de sa filiale déficitaire à un grand groupe chinois...

Saint-Gobain : Bercy pas opposé 'a priori' à une cession de Pont-à-Mousson
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Bercy ne compte pas refuser "a priori" une éventuelle cession par Saint-Gobain de sa filiale déficitaire de Pont-à-Mousson, située en Meurthe-et-Moselle. L'éventualité d'une cession de 60% de Saint-Gobain PAM, leader européen des canalisations d'eau en fonte ductile, au groupe chinois XinXing Ductile Iron Pipes, devenu lui-même le leader mondial des conduites en fonte ductile, suscite une vague d'inquiétude, chez les salariés, les syndicats et les élus politiques locaux.

"Je ne veux pas a priori dire non à un investissement chinois", a déclaré jeudi le ministre français de l'Economie et des Finances sur BFMTV. Il a précisé qu'une analyse était en cours, notamment pour déterminer s'il s'agissait d'une technologie "sensible".

Bruno Le Maire, qui veut en savoir davantage sur le profil de l'investisseur potentiel ainsi que sur son projet, compte rencontrer "dans quelques jours" Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain, maison-mère du site de Pont-à-Mousson. "Je ne veux pas au préalable, avant même d'avoir rencontré le président de Saint-Gobain, fermer la porte aux solutions parce que, derrière, je n'oublie pas qu'il y a des emplois", a expliqué le ministre...

2.000 emplois concernés

La CFE-CGC craint pour l'avenir des 2.000 emplois de Pont-à-Mousson principalement basés dans la ville éponyme de Meurthe-et-Moselle ainsi qu'en Haute-Marne, mais aussi pour la perte de savoir-faire industriel au profit de la Chine.

"Dans la fonte ductile, il y a beaucoup de technicité. Amener de l'eau potable, ce n'est pas si simple... Une fois qu'ils ont la marque, ils peuvent dire 'Vous n'êtes pas assez compétitifs en Europe, on va fabriquer les tuyaux en Chine et vous les expédier par bateaux'", a expliqué à l'agence de presse Reuters Xavier Le Coq, délégué national à l'industrie du syndicat de l'encadrement. Contactée par Reuters, la direction de Pont-à-Mousson confirme le projet mais dément avoir fait le choix du partenaire.

"On a un projet de partenariat qui est envisagé mais on ne sait pas avec qui, ni sous quelle forme. On est au début des réflexions", a affirmé la directrice de la communication, Ondine Stransberger.

Les élus s'inquiètent

Les élus lorrains ont appris lors d'un comité central d'entreprise, le 12 février dernier, qu'une recherche d'investisseurs extérieurs était en cours. "Fin février, j'ai écrit au ministre de l'Economie pour qu'il exige la transparence de Saint-Gobain sur ses intentions", a expliqué à Reuters Dominique Potier, député socialiste de Meurthe-et-Moselle.

Jugeant la piste chinoise "crédible" sans être certain qu'elle soit la seule, l'élu, qui a été reçu à Bercy par les services du ministre de l'Economie, voit, au-delà de la question de l'emploi, un enjeu de politique européenne.

"Est-ce que l'Europe a la volonté d'affirmer une souveraineté technologique dans le domaine de l'eau potable ?" s'interroge-t-il en précisant ne pas méconnaître les tensions sur les marchés où les produits chinois et indiens coûtent moins cher. Bercy serait, selon lui, en train d'analyser les possibilités de peser sur le choix de Saint-Gobain.

Le code financier et monétaire de la France soumet à autorisation préalable les investissements des pays hors Union européenne lorsqu'ils mènent à une prise de contrôle d'une activité dite "sensible", dont notamment "l'intégrité, la sécurité et la continuité de l'approvisionnement en eau dans le respect des normes édictées dans l'intérêt de la santé publique".

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com