Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 13/12/2019 à 17h37 Renault +0,40% 42,460€
  • RNO - FR0000131906
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Renault : qui pour succéder à Thierry Bolloré ?

Renault : qui pour succéder à Thierry Bolloré ?

Le groupe automobile veut se donner du temps...

Renault : qui pour succéder à Thierry Bolloré ?
Crédit photo © Renault

(Boursier.com) — Sans pilote et au pied du mur dans un marché automobile en pleine révolution écologique Renault compte présenter "d'ici quelques mois" une nouvelle feuille de route stratégique après avoir déçu les analystes en revoyant en baisse ses objectifs financiers cette année...

Le constructeur, qui recherche de nouveaux partenaires industriels pour compenser le repli des ventes chez Nissan et Daimler, a engagé une revue complète du plan "Drive the future" lancé par l'ancien PDG déchu Carlos Ghosn fin 2017...

"Short-list"

Interrogé par le journal allemand Süddeutsche Zeitung, Jean-Dominique Senard, le président du constructeur automobile français, a expliqué que le groupe Renault disposerait bientôt d'une "short-list" pour le poste de directeur général mais "n'entendait pas agir dans la précipitation" : "Si nous sélectionnons quelqu'un d'ici la fin de l'année, tant mieux... Sinon, ce n'est pas une mauvaise chose", a dit Jean-Dominique Senard, tout en saluant l'action de l'actuelle directrice générale par intérim Clotilde Delbos.

L'agence Reuters a rapporté vendredi que Clotilde Delbos faisait bien partie des candidats ayant postulé en interne pour le poste de directeur général de Renault à titre permanent... D'autres sources ont aussi évoqué les noms de Didier Leroy, No2 de Toyota, Patrick Koller, DG de l'équipementier Faurecia, et Luca de Meo, patron de la marque Seat (groupe Volkswagen). Renault doit se choisir un directeur général afin de succéder à Thierry Bolloré, limogé brutalement le mois dernier...

Alors que l'Etat français est le principal actionnaire de Renault, le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a dit souhaiter hier sur BFM que le futur directeur général du constructeur soit un "professionnel de l'automobile", sans se prononcer sur un candidat plus qu'un autre...

Quelle relation avec Nissan ?

Dans cet entretien au Süddeutsche Zeitung, Jean-Dominique Senard n'exclut pas une baisse de la participation de Renault dans Nissan, qui, selon lui, le réclame de longue date : "Les choses ne sont pas écrites pour toute éternité", estime ainsi le président de Renault. "Cependant, une réduction de la participation doit avoir du sens."

Trop tôt !

Fin octobre, Clotilde Delbos avait expliqué que le groupe discutait actuellement avec d'autres constructeurs pour leur proposer ses services dans les fourgons, l'électrique ou l'hybride. "Nous sommes en discussion avec beaucoup d'autres partenaires pour trouver des idées et remplir le tuyau", avait souligné la directrice générale.

Le nouveau plan privilégiera les prix face aux volumes ainsi que le contrôle des coûts face aux dépenses accrues induites par le durcissement réglementaire sur les émissions polluantes...

Fausse piste

Dans un secteur plus que jamais à la recherche d'économies d'échelle, Renault avait étudié en juin dernier un possible rapprochement avec Fiat Chrysler. La manoeuvre a finalement échoué pour des raisons politiques et industrielles, avant que le groupe italien décide de se tourner vers PSA...

La direction a détaillé depuis de nouvelles prévisions abaissées pour 2019, ce qui passe par un recul de 3% à 4% de son chiffre d'affaires et une marge opérationnelle de l'ordre de 5%. Ces nouveaux objectifs l'éloignent du chiffre d'affaires de plus de 70 milliards et de la marge opérationnelle de plus de 7% visés par Carlos Ghosn à l'horizon 2022... Retombé sous les 50 euros, le titre Renault évolue au plus bas depuis 2013 en Bourse de Paris.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com