Cotation du 02/08/2021 à 17h35 Orange +0,53% 9,445€
  • ORA - FR0000133308
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Panne des numéros d'urgence : Stéphane Richard présente ses excuses

Panne des numéros d'urgence : Stéphane Richard présente ses excuses

L'opérateur est toujours à la recherche de la cause de cette panne et assure qu'il ne s'agit ni d'un acte de malveillance ni d'une erreur humaine.

Panne des numéros d'urgence : Stéphane Richard présente ses excuses
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le 15, le 17, le 18, ou encore le 112... Mercredi soir, les numéros d'urgence ont été touchés par un important dysfonctionnement, rendant de nombreux centres d'appels injoignables toute la soirée à travers la France. Le PDG d'Orange Stéphane Richard a présenté jeudi soir "les excuses d'Orange à toutes les personnes qui ont été victimes de ce dysfonctionnement" au micro de RTL.

"Pour nous, la situation est totalement normale, l'ensemble du trafic sur ces numéros d'urgence sur l'ensemble du territoire national fonctionne normalement", a-t-il poursuivi. "Nous sommes toujours à la recherche de la cause racine", a expliqué le patron de l'opérateur, affirmant qu'il ne s'agissait ni d'un acte de malveillance ni d'une erreur humaine.

"Cela ne nous est jamais arrivé", a encore ajouté Stéphane Richard, avant de concéder que "dans la technologie, le risque 0 n'existe pas".

Conséquence humaines

Un peu plus tôt dans la journée, le ministre de la Santé Olivier Véran avait promis "un bilan sanitaire exhaustif de toutes les conséquences humaines qui auraient pu faire suite à cette crise".

Depuis l'hôpital Necker à Paris, le ministre a évoqué jeudi au micro de 'BFMTV' "3 à 4" suspicions de décès liées à cette panne, même s'il est encore "trop tôt pour tirer des conclusions, pour faire le lien entre cette panne et ces décès".

"Pour l'instant nous sommes en train d'avoir des remontées de données. [...] Il y a tous les jours des gens qui décèdent en dehors de l'hôpital ou en y arrivant, de complications dramatiques sans qu'on puisse faire de lien avec des difficultés d'accès au Samu ou aux services d'urgences hospitaliers", a-t-il expliqué...

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !