»
»
»
»
Consultation
Cotation du 16/08/2018 à 21h50 Microsoft -0,28% 107,355$
  • MSFT - US5949181045
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Microsoft teste un "data center sous-marin" avec Naval Group !

Microsoft teste un "data center sous-marin" avec Naval Group !

Le groupe français de défense Naval Group (ex-DCNS) a fourni à Microsoft un "sous-marin" qui fera office de "data center". Cet étrange bâtiment vient d'être placé sous l'eau, au large des îles écossaises des Orcades...

Microsoft teste un 'data center sous-marin' avec Naval Group !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — C'est un projet original que viennent de mener à bien le géant américain du numérique Microsoft et le groupe public français de défense Naval Group (ex-DCNS), dont Thalès détient 35% du capital.

Microsoft, qui cherche des moyens d'exploiter des "data centers" à moindre coût, a ainsi confié à Naval Group la construction d'un sous-marin destiné à accueillir des serveurs informatiques immergés !

864 serveurs maintenus au frais sous l'eau

Cette ferme de serveurs, un cylindre d'environ 12 m de long, chargé de 864 ordinateurs, a été mise à l'eau début juin au large des îles écossaises des Orcades. Placée à 35 mètres de profondeur, et reliée par câble au réseau électrique écossais, elle sera exploitée en conditions réelles pendant un an, afin de mesurer la pertinence technique et financière d'un tel projet.

Il s'agit de la 2ème phase d'un projet baptisé par Microsoft "Projet Natick", qui pourrait en cas de succès, déboucher sur la création de nombreux "data centers" sous-marins, a expliqué Microsoft. La première phase du projet Natick avait consisté, en 2016, à submerger 300 ordinateurs au large des côtes américaines pendant près de quatre mois.

Face aux coûts d'exploitation croissants des "data centers" (qui gèrent toutes les informations stockées dans le "cloud" informatique), le groupe de Redmond (Etat de Washington) a fait le pari qu'un data center immergé dans l'eau froide sera moins gourmand en électricité.

50% de la population mondiale vit près des côtes

Le fonctionnement des serveurs entraîne un échauffement considérable des systèmes, ce qui nécessite beaucoup d'énergie pour refroidir les installations. Pour cette raison, les géants d'internet placent souvent leurs "data centers" dans des pays au climat froid, comme a Suède, la Finlande ou le Canada.

Microsoft voit également un avantage démographique à immerger ses "data centers", dans la mesure où la moitié de la population mondiale est concentrée à moins de 200 km des rives d'un océan. En réduisant la distance entre les "data centers" et leurs clients, Microsoft espère améliorer la qualité et la rapidité de ses services en ligne...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com