Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/10/2020 à 17h39 Orange +1,86% 9,518€
  • ORA - FR0000133308
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Huawei doit modifier sa gouvernance, estime le patron d'Orange

Huawei doit modifier sa gouvernance, estime le patron d'Orange

"Je pense que si Huawei veut revenir un jour dans le concert mondial, il faut qu'ils procèdent à des changements assez radicaux", analyse Stéphane Richard.

Huawei doit modifier sa gouvernance, estime le patron d'Orange
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Accusé d'espionnage aux Etats-Unis, le géant des télécoms Huawei est également "persona non grata" dans plusieurs pays d'Europe, dont la France, qui a décidé de se passer de ses services pour accéder à la 5G. "Il y a un problème géopolitique, ça c'est une évidence, puisqu'il y a beaucoup de pays qui ne souhaitent pas voir Huawei sur leurs réseaux de télécommunication, à commencer d'ailleurs par la France, même si elle ne le dit pas explicitement (...)", a expliqué Stéphane Richard, le PDG d'Orange sur Europe 1, lundi matin.

"C'est compliqué d'être une grande entreprise de technologie sur ces sujets très sensibles quand on est chinois et quand on a une gouvernance qui n'est pas comparable à celle des grands groupes occidentaux. Je pense que si Huawei veut revenir un jour dans le concert mondial, il faut qu'ils procèdent à des changements assez radicaux", a poursuivi.

Absence de gouvernance

"J'ai de l'estime pour les équipes de Huawei, parce que je les connais bien, et ce sont des vrais professionnels qui vous accompagnent dans la durée mais je pense que sa gouvernance ou son absence de gouvernance crée un problème majeur quand on est dans un secteur aussi sensible que la technologie", estime-t-il.

Stéphane Richard se dit contre une interdiction de TikTok, application chinoise de partage de courtes vidéos, très populaire mais accusée d'espionnage par Washington. "Il faut qu'il y ait des garanties et relever certainement le niveau des garanties qu'on demande", affirme le patron d'Orange.

"Je ne veux pas diaboliser telle ou telle application ou entreprise parce qu'elle est chinoise mais il ne faut pas être naïfs et quand il s'agit de technologies ou d'échanges commerciaux. On a peut-être été un peu naïfs ces dernières années."

Feu vert pour TikTok

Donald Trump a annoncé samedi qu'il donnerait son feu vert à un accord qui pourrait permettre à TikTok de poursuivre ses activités aux États-Unis, après avoir menacé d'interdire l'application chinoise de partage de vidéos en août.

Le président américain a déclaré aux journalistes accrédités à la Maison Blanche qu'il avait donné sa bénédiction à l'accord entre TikTok, Oracle et Walmart, qui créerait une nouvelle compagnie appelée TikTok Global.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !