Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/10/2019 à 14h09 EDF -0,17% 9,168€
  • EDF - FR0010242511
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Haute tension : 33 milliards d'euros sur 15 ans pour développer le réseau électrique en France

Haute tension : 33 milliards d'euros sur 15 ans pour développer le réseau électrique en France

Ce coût représente 2 milliards d'euros par an au cours de la prochaine décennie, contre 1,3 milliard aujourd'hui. RTE précise que la moyenne d'âge du réseau atteint aujourd'hui 50 ans...

Haute tension : 33 milliards d'euros sur 15 ans pour développer le réseau électrique en France
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le développement du réseau électrique français coûtera 33 Milliards d'euros sur 15 ans, a annoncé RTE. Le gestionnaire des lignes françaises à haute tension, détenu majoritairement par EDF, précise que ces investissements permettraient de réduire les émissions de CO2 du système électrique européen.

Ce coût représente 2 milliards d'euros par an au cours de la prochaine décennie, contre 1,3 milliard aujourd'hui. RTE précise que la moyenne d'âge du réseau atteint aujourd'hui 50 ans.

Réduire les émissions de CO2

Le coût du transport devrait en revanche rester globalement stable et représenter de l'ordre de 10% de celui du système électrique, dit encore RTE à l'occasion de la présentation de son projet d'évolution du réseau électrique à l'horizon 2035, appelé "schéma décennal de développement du réseau".

"Du point de vue écologique, le projet d'adaptation du réseau permettra de réduire les émissions de CO2 du système électrique européen de l'ordre de 5 à 10 Mt (mégatonnes) par an (un montant équivalent des émissions des centrales au charbon françaises)", dit RTE dans un communiqué.

Nouvelles installations

Les réseaux seront adaptés dans un premier temps au niveau local en raccordant les nouvelles installations et en optimisant davantage les lignes existantes via l'utilisation d'automates et le couplage avec les technologies du numérique. Dans un second temps, le réseau sera consolidé sur quatre axes-clés : trois axes Nord-Sud (réseau de la façade atlantique, Centre-Massif central et Rhône-Bourgogne) et un axe Ouest-Est (Manche-Normandie-Paris).

Par ailleurs, les capacités d'échange avec les pays voisins seront doublées sur 15 ans et un réseau électrique en mer sera déployé pour raccorder l'éolien en mer au rythme d'1GW/an nécessaire pour atteindre les nouveaux objectifs fixés par le gouvernement français.

Le gestionnaire préconise par ailleurs l'enfouissement d'un certain nombre de lignes afin "de diminuer l'empreinte visuelle de ces infrastructures de 5%".

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com