»
»
»
»
Consultation
Cotation du 24/09/2018 à 17h35 Air France KLM -2,83% 8,706€

Grève à Air France : 3 vols sur 4 assurés ce vendredi

Grève à Air France : 3 vols sur 4 assurés ce vendredi

La grève de vendredi à l'appel de l'intersyndicale d'Air France entraînera l'annulation d'un vol sur quatre. Les syndicats de pilotes ont fait monter la tension jeudi, en claquant la porte des négociations salariales.

Grève à Air France : 3 vols sur 4 assurés ce vendredi
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les clients d'Air France devront faire face à de nouvelles perturbations, ce vendredi, troisième journée de grève depuis le début de l'année, à l'appel de 11 syndicats de la compagnie aérienne... La situation s'est tendue jeudi, avec le départ du SNPL et du Spaf, deux syndicats de pilotes, des négociations en cours qui portent essentiellement sur des revendications salariales.

Il s'agit de la troisième journée de grève à Air France, après celles des 22 février et 23 mars, et en attendant deux nouvelles journées de grève prévues les 3 et 7 avril prochains. Un rassemblement de salariés est prévu à partir de 10 heures, vendredi, aux abords du siège d'Air France, à Roissy.

Trois vols sur quatre assurés, et 80% des long-courriers

La direction prévoit d'assurer ce vendredi "76%" des vols, un chiffre quasi-identique à celui annoncé lors des derniers mouvements. Dans le détail, Air France anticipe le maintien de 80% des vols long-courriers, ainsi que de 80% de court-courriers à Orly et en régions, ainsi que de 70% des vols moyen-courriers au départ et vers Roissy-Charles de Gaulle.

Toutefois, des retards et des perturbations ne sont pas à exclure, a précisé Air France jeudi dans un communiqué publié sur son site internet.

La direction propose 1% de hausse de salaires, les syndicats réclament 6%

Les négociations salariales pour 2018 ont entraîné de nombreux remous au sein d'Air France. Un accord signé par la CFE-CGC et la CFDT, mais bloqué par des syndicats majoritaires, prévoit une augmentation générale de 0,6% au 1er avril et 0,4% au 1er octobre.

En plus de cette hausse globale de 1% en deux temps, une enveloppe d'augmentations individuelles (primes, promotions, ancienneté...) de 1,4% serait dédiée aux personnels au sol. Enfin, la direction souligne que 130 millions d'euros seront distribués via l'intéressement des salariés aux résultats du groupe.

De leur côté, les 11 syndicats représentant tous les métiers d'Air France revendiquent une augmentation générale de 6%, que la direction rejette.

"Pour distribuer de la richesse, il faut d'abord l'avoir créée"

Le directeur général d'Air France, Franck Terner, a indiqué jeudi au quotidien 'Le Parisien' que "pour distribuer de la richesse, il faut d'abord l'avoir créée", en insistant sur les investissements de 1,3 et 1,7 milliard d'euros prévus en 2018 et 2019 pour "ne pas perdre des parts de marché".

Avec les 130 millions d'euros d'intéressement, "on arrive à 200 millions d'euros" redistribués, alors que le groupe Air France a enregistré en 2017 un bénéfice d'exploitation de 590 millions d'euros, a précisé Franck Terner.

Le 18 mars dernier, le PDG d'Air France Jean-Marc Janaillac avait expliqué ne pas pouvoir aller plus loin dans la négociation, en raison du manque de compétitivité du transporteur aérien français. "Nous avons proposé une mesure d'augmentation générale, le doublement de l'intéressement et une compensation de perte de pouvoir d'achat pour les salariés concernés. Nous ne pouvons pas aller plus loin", avait indiqué le PDG au 'Journal du Dimanche".

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com