Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 28/10/2020 à 21h15 General Electric +4,51% 7,420$
  • GE - US3696041033
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

General Electric : 345 emplois menacés en France ?

General Electric : 345 emplois menacés en France ?

Le conglomérat américain, qui a racheté fin 2015 la branche énergie d'Alstom, s'apprêterait à supprimer environ 345 emplois chez GE Hydro à Grenoble, selon 'Le Parisien-Aujourd'hui en France'...

General Electric : 345 emplois menacés en France ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — GE Hydro, filiale de General Electric  qui emploie 800 salariés à Grenoble et environ 1.000 salariés dans toute la France, s'apprête à réduire nettement ses effectifs, selon 'Le Parisien-Aujourd'hui en France', qui cite un courrier interne daté du 4 juillet...

Dans ce courrier, envoyé par mail aux salariés de l'ex-Alstom Energie, la direction informe qu'un plan de restructuration est en préparation. De sources salariales, ce plan concernerait "environ 345 emplois à Grenoble" sur un total de 1.000 emplois de GE Hydro en France. Cette filiale produit notamment des turbines hydrauliques destinées à l'exploitation des barrages en France et dans le monde...

Une structure de coût excessivement élevée, selon la direction

La direction explique dans son courrier que malgré le programme de transformation de l'activité entamé après le rachat d'Alstom Energie en novembre 2015, la filière Hydro de General Electric a "échoué à atteindre ses objectifs financiers notamment en raison d'une structure de coût excessivement élevée". Ses dirigeants mettent en avant "des difficultés structurelles qui, dans un marché hautement concurrentiel, menacent sa compétitivité".

"Avec l'organisation actuelle, nous ne sommes pas en mesure de mener à bien notre mission fondamentale, qui consiste à développer notre carnet de commandes, à augmenter notre chiffre d'affaires, à honorer correctement nos contrats et à rétablir notre rentabilité", écrit Yves Rannou, PDG de GE Hydro dans ce courrier.

GE toujours engagé à créer 1.000 emplois en France d'ici à la fin 2018

Une rencontre est prévue le 7 juillet avec les instances représentatives du personnel de GE Hydro France pour présenter le plan de réorganisation. En Europe, l'Espagne est également concernée par cette réorganisation.

Rappelons que lors du rachat d'Alstom Energie, General Electric s'était engagé à créer 1.000 emplois en France d'ici à la fin 2018. Une source proche de GE en France a assuré au 'Parisien-Aujourd'hui en France' que cet engagement serait respecté.

En juin, le patron de GE, Jeffrey Immelt, en visite en France, avait indiqué être "à mi-chemin" de la réalisation de cet engagement. Si GE confirme la suppression de 345 postes chez GE Hydro en France, il lui faudra donc en créer autant dans d'autres branches pour tenir son objectif...

©2017-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !