Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/10/2019 à 14h10 Hermes International -1,83% 621,60€
  • RMS - FR0000052292
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

G7 : les grands acteurs de la mode se mobilisent pour l'environnement

G7 : les grands acteurs de la mode se mobilisent pour l'environnement

Le "Fashion Pact" a été signé par 32 entreprises, dont Hermès, Kering, LVMH, Adidas, Burberry, Nike ou encore Inditex .

G7 : les grands acteurs de la mode se mobilisent pour l'environnement
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les plus grands noms du secteur de la mode ont annoncé vendredi la signature d'un pacte en faveur de l'environnement, texte qui sera présenté aux chefs d'Etat des pays du G7, réunis pour un sommet de trois jours à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) à partir de samedi. Ce "Fashion Pact" a été signé par 32 entreprises, dont Hermès, Kering, Adidas , Burberry, Nike ou encore Inditex .

Les signataires du pacte ont défini trois domaines d'actions : la lutte contre le réchauffement climatique, la restauration de la biodiversité et la protection des océans.

Les feux en Amazonie replacent la question du climat au centre

La crise du climat figurera en bonne place dans les discussions entre les pays du G7, qui devraient signer formellement ce week-end la charte en faveur de la biodiversité - qui ne contient pas d'engagements contraignants - dévoilée lors du G7 des ministres de l'Environnement, début mai, à Metz.

Les feux ravageant actuellement la forêt amazonienne, zone considérée comme essentielle dans la lutte contre cette crise, dramatisent encore un peu plus les questions liées à l'environnement.

Préoccupation

Le président français Emmanuel Macron et le secrétaire général de l'Onu Antonio Guterres ont tous les deux fait part de leur préoccupation à l'égard de ces incendies, qui ont atteint un nombre record depuis le début de l'année. Cela a conduit le président brésilien Jair Bolsonaro à demander jeudi aux puissances étrangères de ne pas s'immiscer dans la question de l'Amazonie.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com