»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/07/2019 à 17h35 EDF -0,63% 11,050€
  • EDF - FR0010242511
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

François de Rugy répond sèchement au patron d'EDF

François de Rugy répond sèchement au patron d'EDF

Le ministre de l'Ecologie François de Rugy cible quant à lui la ristourne de 90% consentie aux salariés d'EDF...

François de Rugy répond sèchement au patron d'EDF
Crédit photo © EDF Bruno Conty

(Boursier.com) — La hausse de 5,9% des tarifs réglementés, qui entre en vigueur le 1er juin en France après une pause cet hiver avec le mouvement des Gilets jaunes, continue de provoquer des remous... Le PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy, a ainsi estimé ce mercredi que le gouvernement devrait "réfléchir à moins taxer l'électricité".

"Partout en Europe les prix de l'essence et du charbon, qui conduisent à calculer le prix de l'électricité, ont augmenté et partout en Europe les prix de l'électricité sont en hausse de 8 à 10%", a expliqué Jean-Bernard Lévy sur Europe 1. "En France, c'est 6%... C'est beaucoup je le reconnais, mais c'est un peu moins grâce au nucléaire qui est un facteur de stabilisation car il ne dépend pas des prix du charbon", a-t-il plaidé...

Des taxes trop élevées ?

Pour le PDG de l'électricien français, la hausse des tarifs est aussi imputable à l'augmentation des taxes. "Je rappelle que quand on paye une facture d'électricité, on paye plus du tiers de taxes. C'est comme si on avait une TVA à 55%. (...) C'est un sujet délicat mais il faudrait peut-être réfléchir à moins taxer l'électricité puisqu'elle n'émet pas de dioxyde de carbone", a poursuivi Jean-Bernard Lévy.

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, a répliqué sans attendre sur Europe 1 : "Les coûts de l'électricité en France, ils ont dérivé depuis des années et des années pour un certain nombre de raisons bien connues : les coûts salariaux d'EDF qui sont plus élevés que ceux des autres entreprises de l'énergie, les questions des dérives sur le parc électronucléaire français - l'endettement d'EDF est là pour le démontrer, plus de 35 milliards d'euros de dettes !", a-t-il souligné...

Ristourne des salariés

Pour le ministre, "ce n'est pas en rejetant la responsabilité sur les taxes qu'on améliorera la situation d'EDF"... Avant d'ajouter : "Tous les ans, la Cour des Comptes dénonce le fait qu'à EDF, les salariés payent 10% du prix de l'électricité, eux ils ont une ristourne de 90% sur le prix de l'électricité. Peut-être que le PDG d'EDF pourrait changer ça"...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com