Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 07/08/2020 à 17h35 Renault +1,29% 22,760€
  • RNO - FR0000131906
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Emmanuel Macron dévoile son plan pour l'automobile

Emmanuel Macron dévoile son plan pour l'automobile

Bonus écologique, subventions... "L'Etat au total apportera un peu plus de 8 milliards d'euros d'aides au secteur", a déclaré le chef de l'Etat.

Emmanuel Macron dévoile son plan pour l'automobile

(Boursier.com) — C'était une intervention très attendue par un secteur sous pression depuis le début de l'épidémie de coronavirus, et qui représente 900.000 emplois directs et indirects en France. "L'automobile traverse une crise profonde", a déclaré Emmanuel Macron, en visite mardi dans une usine Valeo du Pas-de-Calais, avant de présenter un plan de soutien et de relance, qu'il a qualifié d'"historique".

Soutenir la demande

L'exécutif veut d'abord soutenir la demande, en poussant les Français à acquérir en particulier des véhicules propres. Les véhicules rechargeables bénéficieront de mesures de soutien pour les particuliers comme pour les entreprises, avec 7.000 euros pour l'achat d'un véhicule électrique par des particuliers, 5.000 euros pour les entreprises et les collectivités, et 2.000 euros pour les véhicules hybrides rechargeables qui, jusqu'alors, étaient exclus de toutes ces primes existantes. "Pour les personnes qui vivent et travaillent dans des zones à faible émission, la prime pourra être bonifiée", a précisé le chef de l'Etat.

Un particulier qui se sépare de son véhicule polluant diesel ou essence pour un véhicule plus propre, neuf ou d'occasion, dans toutes les catégories (diesel, essence dernière génération, hybrides et électriques), sera aidé à hauteur de 3.000 euros par l'Etat, et même 5 000 euros s'il s'agit d'un véhicule électrique. Les trois quarts des Français sont éligibles, en affichant un revenu fiscal de référence inférieur à 18.000 euros net. Ce dispositif sera disponible à partir du 1er juin pour les 200.000 achats à venir.

Plus de 8 milliards pour le secteur

"L'Etat au total apportera un peu plus de 8 milliards d'euros d'aides au secteur", a déclaré le chef de l'Etat français. "Les constructeurs ont pris en contrepartie une série d'engagements forts qui consistent à relocaliser la production à valeur ajoutée en France et à consolider et maintenir la totalité de la production industrielle sur nos sites”, a indiqué Emmanuel Macron. Il a salué notamment “l'annonce faite en ce moment par PSA de localiser à Sochaux la production de la 3008 électrique.”

L'exécutif va aussi proposer 200 millions d'euros de subventions pour accompagner les équipementiers, l'ensemble des entreprises sous-traitantes de la filière dans leur transformation et leur montée en gamme. Le président a aussi annoncé la création d'un fonds d'investissement de 600 millions d'euros pour intervenir sur l'ensemble des entreprises de la filière. L'Etat apportera 400 millions d'euros et chacun des deux grands constructeurs français, Renault et Peugeot mettra 100 millions d'euros dans ce projet.

Un secteur en crise

Les ventes d'automobiles ont chuté de 80% soit 400.000 voitures invendues en France depuis le début du confinement. Fin juin, ce chiffre pourrait monter à 500.000, selon le chef de l'Etat. "C'est du jamais-vu pour ce secteur qui représente près de 16% du chiffre d'affaires de notre industrie", a indiqué Emmanuel Macron.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !