Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 26/02/2021 à 23h20 Facebook +1,15% 257,620$
  • FB - US30303M1027
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Données personnelles : face à l'exode de ses utilisateurs, WhatsApp tente de rassurer

Données personnelles : face à l'exode de ses utilisateurs, WhatsApp tente de rassurer

"Nous tenons à préciser que la mise à jour de notre politique n'a aucune incidence sur la confidentialité de vos messages avec vos amis ou votre famille", a indiqué la messagerie instantanée.

Données personnelles : face à l'exode de ses utilisateurs, WhatsApp tente de rassurer
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Confronté à l'exode d'une partie de ses utilisateurs en raison d'un changement annoncé de ses conditions d'utilisation, WhatsApp tente de rassurer... "Face aux rumeurs qui circulent, nous souhaitons répondre à quelques-unes des questions qui reviennent le plus", peut-on lire dans la rubrique "sécurité et confidentialité" du site de la messagerie instantanée rachetée par Facebook en 2014.

"Nous tenons à préciser que la mise à jour de notre politique n'a aucune incidence sur la confidentialité de vos messages avec vos amis ou votre famille. Au contraire, cette mise à jour comprend des changements relatifs à l'envoi de messages à une entreprise sur WhatsApp, ce qui est optionnel, et fournit également plus de transparence sur la manière dont nous recueillons et utilisons les données", affirme l'application.

Pour rappel, la messagerie instantanée a demandé à ses 2 milliards d'utilisateurs d'accepter ses nouvelles conditions d'utilisation avant le 8 février prochain, ce qui lui permettrait alors de partager plus de données avec sa maison-mère Facebook et ses entités. Le service deviendra toutefois inaccessible pour tous les récalcitrants...

Les conversations éventuelles avec des entreprises concernées

Face à l'inquiétude des utilisateurs, WhatsApp a tenu à souligner que les changements ne concerneraient que les conversations éventuelles avec des entreprises... "Nous souhaitons améliorer la messagerie commerciale afin que lorsque vous choisissez d'envoyer des messages à des entreprises, cela soit plus facile. Nous serons toujours clairs au sein de WhatsApp lorsque vous communiquerez avec d'autres entreprises qui utilisent ces fonctionnalités", explique la messagerie instantanée, qui a construit sa réputation notamment sur la protection des données.

L'application a également dévoilé une liste des éléments qu'elle ne partagera pas avec Facebook : "nous ne pouvons pas voir vos messages privés ni écouter vos appels, et Facebook non plus", "nous ne conservons pas les historiques des destinataires des messages ou des appels", "nous ne pouvons pas voir votre localisation partagée et Facebook non plus", "nous ne partageons pas vos contacts avec Facebook" et "les groupes restent privés", a-t-elle assuré.

Les utilisateurs fuient vers la concurrence !

Les nouvelles règles de l'application avaient provoqué un tollé, poussant une partie d'entre eux à quitter la plateforme. Certains ont choisi de se rabattre alors sur d'autres applications, supposées plus respectueuses de la vie privée. Des records d'inscription chez ses concurrents Telegram, ou encore Signal, recommandé par le lanceur d'alerte Edward Snowden ou le patron de Tesla Elon Musk, ont été enregistrés...

Les deux messageries cryptées figurent en effet en tête des téléchargements d'applications gratuites sur les plateformes Apple Store et Google Play dans plusieurs pays. Fondée en 2015 sous l'égide d'une fondation à but non lucratif, la messagerie sécurisée Signal est considérée par de nombreuses organisations comme l'une des applications de messagerie sécurisée les plus strictes en matière de sécurité et de protection des données...

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !