Accueil
»
Bourse
»
Actions Bruxelles
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 24/08/2017 Volkswagen 0,00% 134,600€
  • VWB - DE0007664005
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Dieselgate : la facture dépasse les 20 Mds$ pour Volkswagen aux Etats-Unis !

Dieselgate : la facture dépasse les 20 Mds$ pour Volkswagen aux Etats-Unis !

Le constructeur automobile allemand a annoncé mardi être parvenu à un accord de 4,3 Mds$ avec le département de la Justice américain pour mettre fin aux poursuites pénales sur la fraude aux émissions polluantes...

Dieselgate : la facture dépasse les 20 Mds$ pour Volkswagen aux Etats-Unis !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le "dieselgate" va coûter 4,3 Milliards de dollars supplémentaires à Volkswagen aux Etats-Unis, portant à plus de 20 Milliards de dollars la facture réglée outre-Atlantique pour tourner la page de ce scandale de fraude sur les émissions polluantes des véhicules diesel du groupe...

Le géant automobile allemand a ainsi annoncé avoir négocié avec le ministère américain de la Justice un projet d'accord de règlement au civil et au pénal pour 4,3 milliards de dollars (4,1 MdsE) dans cette affaire.

Le projet d'accord est soumis à l'approbation du conseil d'administration et du conseil de surveillance qui l'étudieront dès ce mardi ou mercredi, a précisé Volkswagen.

Une facture de 20,8 Mds$ aux Etats-Unis

En juin 2016, VW avait déjà accepté de payer 14,7 Mds$ en dommages et intérêts aux 500.000 automobilistes américains et canadiens, victimes du scandale des moteurs truqués. S'étaient ensuite ajoutés 603 millions de dollars versés aux Etats américains lésés. Puis en août, le constructeur allemand a trouvé un accord avec 652 concessionnaires américains, dont le coût est estimé à  environ 1,2 Md$...

Aux Etats-Unis, la facture atteint désormais 20,8 Mds$, un montant qui dépasse les 18 Mds$ que Volkswagen avait provisionnés en avril 2016 pour le règlement complet de ses litiges avec la justice américaine.

Par ailleurs, un ancien cadre dirigeant du groupe vient d'être inculpé aux Etats-Unis... Le 'New-York Times' a révélé lundi que le FBI avait arrêté Oliver Schmidt, qui a dirigé le bureau de conformité réglementaire de Volkswagen outre-Atlantique, de 2014 à mars 2015. M. Schmidt aurait  joué un rôle de premier plan pour aider VW à fausser les résultats d'émissions de CO2 de ses véhicules...

Une "class action" engagée cette semaine au Royaume-Uni

Le scandale avait éclaté en septembre 2015 lorsque le géant automobile allemand avait reconnu avoir équipé 11 millions de ses voitures dans le monde, dont 600.000 aux Etats-Unis, d'un logiciel minimisant le niveau réel des émissions de gaz polluants...

Volkswagen reste poursuivi par la justice dans plusieurs pays. Il a notamment conclu un accord à 1,6 Md$ avec les autorités canadiennes.

Le 9 janvier, une action en nom collectif ("class action") a été lancée au Royaume-Uni contre VW, Audi, SEAT et Skoda dans ce scandale des émissions truquées, qui concerne environ 1,2 million de voitures outre-Manche...

©2017-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !