Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/09/2020 à 22h15 3M - Minnesota Mining & Manufacturing -1,74% 159,510$
  • MMM - US88579Y1010
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Covid-19 : les Etats-Unis manquent de masques, Trump fustige 3M

Covid-19 : les Etats-Unis manquent de masques, Trump fustige 3M

Face à la propagation du coronavirus, la polémique gronde aux Etats-Unis au sujet du manque de masques de protection. Donald Trump accuse le conglomérat 3M, principal producteur, de servir ses clients étrangers avant les hôpitaux américains.

Covid-19 : les Etats-Unis manquent de masques, Trump fustige 3M
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — A l'instar de l'Europe, les Etats-Unis manquent cruellement de masques de protection faciale contre l'épidémie de coronavirus. Le manque de stocks et une fabrication largement délocalisée en Asie, privent ainsi les personnels soignants de ces équipements, entraînant une polémique et déclenchant la colère de Donald Trump.

Le président américain a ainsi fustigé le groupe 3M, principal producteur américain de masques, en l'accusant de vendre en priorité ses masques N95 (l'équivalent des FFP2 en Europe) à des pays étrangers plutôt que de fournir les hôpitaux américains.

Dans un tweet posté dans la nuit de jeudi à vendredi, Trump s'est indigné : "Nous avons cogné fort sur 3M aujourd'hui après avoir vu ce qu'ils faisaient avec leurs masques (...) Une grande surprise pour beaucoup de membres du gouvernement quant à ce qu'ils faisaient. Ils le payeront cher !"

Donald Trump a invoqué la semaine dernière le Defense Production Act (DPA) qui lui donne le droit d'obliger une entreprise à vendre ses produits au gouvernement américain.

3M prié de rapatrier aux Etats-Unis sa production asiatique

Selon le 'Financial Times' publié vendredi, Washington a fait pression sur 3M pour qu'il exporte les masques qu'il produit depuis ses usines de Singapour vers les Etats-Unis. Selon le journal britannique, l'entreprise a résisté aux demandes de la Maison-Blanche d'envoyer environ 10 millions de masques N95 normalement destinés aux marchés asiatiques.

Ce vendredi, 3M s'est défendu en affirmant avoir obtenu le feu vert des autorités chinoises pour exporter ce chargement vers les Etats-Unis. La direction de 3M a en outre vivement critiqué les exigences de l'administration Trump de cesser d'exporter, estimant qu'elles seraient contre-productives, et risquaient d'entraîner des représailles de la part des autres pays exportateurs de masques.

Vers une hausse de la production aux Etats-Unis

Si les pays étrangers bloquaient à leur tour leurs exportations de masques vers les Etats-Unis, le pays serait confronté à une pénurie encore plus importante, met en garde 3M, qui prévoit d'augmenter fortement sa production aux Etats-Unis dans les prochaines semaines.

Dans ses dernières recommandations, l'administration Trump a notamment demandé à 3M de cesser d'exporter des masques N95 vers le Canada et l'Amérique du Sud. 3M a répliqué que cela aurait des "implications humanitaires graves" pour ces pays qui dépendent très fortement du groupe américain pour leur fournir des masques.

En début de semaine, 3M a annoncé avoir augmenté sa production mondiale de masques N95 à 100 millions par mois, dont 35 millions sont produits aux Etats-Unis. D'ici à juin, la production américaine du groupe sera portée à 50 millions a précisé le groupe.

Des besoins loin d'être couverts par la production nationale

Selon une enquête du 'Wall Street Journal', les entreprises américaines, dont 3M et une demi-douzaine d'autres sociétés plus petites, ne produisent actuellement qu'environ 50 millions de masques N95 par mois aux Etats-Unis, alors que les seuls personnels soignants ont besoin de 300 millions de ces équipements chaque mois...

Une demande qui devrait exploser dans les prochaines semaines, les autorités américaines envisageant de préconiser le port d'un masque à l'ensemble de la population. A New York, des sociétés de textile et de mode ont démarré la production de masques ainsi que de blouses de protection pour les personnels hospitaliers.

A Wall Street, l'action 3M a cédé 3% vendredi, et a perdu environ 24% depuis le début de l'année, un reflux de même ampleur que l'indice Dow Jones (-26%). Outre des masques de protection, le géant industriel américain basé à Saint Paul, dans le Minnesota, produit de nombreux objets du quotidien, y compris les Post-It et les rouleaux d'adhésifs Scotch, les éponges Scotch-Brite et de nombreux produits industriels (casques antibruit et de sécurité, combinaisons de protection, produits de ponçage...)

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !