Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 14/07/2020 à 19h35 Apple +0,20% 382,640$
  • AAPL - US0378331005
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Coronavirus : Apple va-t-il autoriser les appli de "tracking" ?

Coronavirus : Apple va-t-il autoriser les appli de "tracking" ?

Thierry Breton, le commissaire européen au Marché intérieur, s'est entretenu avec Tim Cook, le directeur général de la firme à la pomme, pour lui demander de jouer le jeu.

Coronavirus : Apple va-t-il autoriser les appli de 'tracking' ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Apple va-t-il jouer le jeu de la chasse au coronavirus ? Mercredi, Thierry Breton, le commissaire européen au Marché intérieur, s'est entretenu avec Tim Cook, le directeur général de la firme à la pomme. Il lui a demandé de faire en sorte que les applications de traçage numérique fonctionnent correctement sur les appareils du géant américain et notamment sur son iPhone...

La France, l'Allemagne et d'autres pays européens ont choisi pour leurs applications de suivi des personnes contaminées par le nouveau coronavirus une technologie qui va à l'encontre des règles de confidentialité édictées par Apple - le fabricant américain et Google travaillent ensemble sur le développement de leur propre outil de traçage numérique.

Via Bluetooth

L'application StopCovid en France et le futur programme développé en Allemagne par l'Institut fédéral Robert Koch, chargé de gérer la crise sanitaire outre-Rhin, utiliseront tous les deux la technologie Bluetooth pour prévenir les personnes ayant été en contact avec un patient atteint du COVID-19.

Les données recueillies par ces applications peuvent être stockées sur un serveur centralisé ou directement dans les appareils. La France, l'Allemagne, l'Italie et la Grande-Bretagne ont fait le choix de la première méthode. Or Apple, qui a fait de la protection des données son cheval de bataille, n'autorise pas sur ses iPhone de telles applications à exploiter la technologie Bluetooth en tâche de fond...

Responsabilité d'Apple

Il est "de la responsabilité d'entreprises comme Apple de faire tout leur possible pour développer des solutions techniques appropriées afin que les applications nationales fonctionnent. La coordination avec les autorités sanitaires des États membres de l'UE est primordiale", a-t-il déclaré, cité dans un communiqué.

Le secrétaire d'Etat au Numérique français, Cédric O, a déclaré cette semaine qu'Apple ne souhaitait pas pour le moment changer ses règles de confidentialité pour permettre à l'application StopCovid d'utiliser le Bluetooth même quand elle n'est pas active.

La France à la traîne

En France, cette application ne sera pas encore prête lorsqu'elle sera débattue au Parlement les 28 et 29 avril, a déclaré vendredi le secrétaire d'Etat chargé du numérique, Cédric O lors d'une audition par la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale. "Je ne suis pas certain qu'on soit prêt pour le 11 mai", a-t-il ajouté.

"Stopcovid" doit permettre de prévenir les personnes ayant été en contact avec un malade testé positif au coronavirus. Le gouvernement a assuré que son installation serait volontaire et ne permettrait pas la géolocalisation...

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !