»
»
»
Consultation
Cotation du 20/02/2018 à 22h30 Alphabet Class C +0,70% 1 102,46$
  • GOOG - US02079K1079
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Comment la taxe sur la publicité des vidéos en ligne a été rejetée à l'Assemblée

L'objectif était d'assurer l'équité avec la location de vidéos et de garantir la taxation des plateformes internet, en touchant les "GAFA" (Google, Apple, Facebook, Amazon)...

Comment la taxe sur la publicité des vidéos en ligne a été rejetée à l'Assemblée
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'Assemblée a rejeté vendredi l'amendement socialiste qui visait à instaurer une taxe de 2% sur les recettes publicitaires générées par les plateformes de vidéos, comme YouTube (filiale de Google) ou Dailymotion...

Le texte avait été proposé par les députés socialistes Karine Berger, Bruno Le Roux (le président du groupe des députés PS) et Pierre-Alain Muet. Débattu dans le cadre de l'examen du projet de loi de finances (PLF) pour 2017, avait été adopté par la commission des Finances.

L'objectif était d'assurer l'équité avec la location de vidéos et de garantir la taxation des plateformes internet, en touchant les "GAFA" (Google, AppleFacebookAmazon).

Le gouvernement s'y oppose

Mais le secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert, s'est déclaré opposé à la création de cette taxe - dite "taxe YouTube"- et l'amendement a été rejeté en séance publique, l'opposition et une partie du groupe PS votant contre...

L'examen de la première partie du PLF 2017 devrait s'achever dans la nuit de vendredi à samedi. Les députés se prononceront mardi prochain par un vote solennel sur l'ensemble de cette partie recettes...

©2016-2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Comment la taxe sur la publicité des vidéos en ligne a été rejetée à l'Assemblée

Partenaires de Boursier.com