Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 22/01/2021 à 17h36 Carrefour -2,39% 14,715€

Carrefour : 3 millions d'euros d'amende pour non respect de la protection des données

Carrefour : 3 millions d'euros d'amende pour non respect de la protection des données

La Cnil dit avoir constaté "des manquements concernant le traitement des données des clients et des utilisateurs potentiels"...

Carrefour : 3 millions d'euros d'amende pour non respect de la protection des données
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Carrefour à l'amende... La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a indiqué ce jeudi avoir infligé une amende de 3 millions d'euros à deux sociétés du groupe de grande distribution pour avoir enfreint les règles européennes sur les données personnelles.

Saisi de plusieurs plaintes à l'encontre du groupe, le gendarme français des données personnelles a effectué des contrôles entre mai et juillet 2019 auprès des sociétés Carrefour France (secteur de la grande distribution) et Carrefour Banque (secteur bancaire).

"A cette occasion, la Cnil a constaté des manquements concernant le traitement des données des clients et des utilisateurs potentiels. La présidente de la Cnil a donc décidé d'engager une procédure de sanction à l'encontre de ces sociétés", a indiqué le régulateur...

Plusieurs manquements

Dans le détail, Carrefour France devra s'acquitter d'une amende de 2,25 millions d'euros et Carrefour Banque de 800.000 euros. En revanche, la Commission n'a pas prononcé "d'injonction dès lors qu'elle a constaté que des efforts importants avaient permis la mise en conformité sur tous les manquements relevés".

Plusieurs manquements ont été constatés par la Cnil. Dans le détail, Carrefour n'a pas suffisamment informé les clients de ses sites et ceux inscrits à son programme de fidélité sur la durée de conservation et les traitements appliqués à leurs données personnelles...

Le gendarme français des données personnelles a également constaté que, lorsqu'un utilisateur se connectait au site carrefour.fr ou au site carrefour-banque.fr, plusieurs cookies étaient "automatiquement déposés sur son terminal, avant toute action de sa part".

Défaillances "entièrement corrigées"

Selon la Cnil également, Carrefour France ne respectait pas les durées de conservation des données fixées initialement. "Les données de plus de 28 millions de clients inactifs depuis 5 à 10 ans étaient ainsi conservées dans le cadre du programme de fidélité. Il en était de même pour 750.000 utilisateurs du site carrefour.fr inactifs depuis 5 à 10 ans", précise-t-elle.

Carrefour a réagi sur Twitter : "La décision de la Cnil concerne des défaillances passées et isolées... Elles sont aujourd'hui entièrement corrigées", assure le géant de la distribution, soulignant avoir "parfaitement coopéré au cours de la procédure et est aujourd'hui en conformité avec le RGPD". "La Cnil précise qu'aucune donnée sensible n'était concernée, que les dommages sont très limités et que le groupe n'en a retiré aucun avantage financier", a-t-il ajouté...

©2020-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Carrefour