»
»
»
»
Consultation
Cotation du 21/01/2019 à 17h35 Renault -0,33% 56,910€
  • RNO - FR0000131906
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Carlos Ghosn a rendez-vous avec les juges dans quelques heures

Carlos Ghosn a rendez-vous avec les juges dans quelques heures

Le patron de l'alliance Renault-Nissan aura dix minutes pour s'exprimer. Ses avocats ont programmé une conférence de presse dans la foulée.

Carlos Ghosn a rendez-vous avec les juges dans quelques heures
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Carlos Ghosn a rendez-vous avec ses juges dans quelques heures. Le PDG de Renault et de l'alliance Renault-Nissan, incarcéré au Japon depuis le 19 novembre pour des accusations de malversations financières, a déposé la semaine dernière une demande d'audience publique pour connaître les motifs de sa détention. Il aura la possibilité de s'exprimer pendant dix minutes.

Le 31 décembre, le tribunal du district de Tokyo a décidé de prolonger de dix jours, jusqu'au 11 janvier, la détention de Carlos Ghosn, également accusé d'abus de confiance aggravé. Ce dernier conteste les allégations formulées à son encontre. La comparution programmée à 10h30 heure locale (2h30 à Paris) ne devrait pas être filmée mais se tiendra néanmoins en présence des médias. Carlos Ghosn, qui aurait perdu 10 kilos ces dernières semaines d'après son fils, devrait apparaître menotté.

Les avocats vont parler à la presse

Ses avocats doivent ensuite donner une conférence de presse, selon le Club des correspondants étrangers du Japon (FCCJ) sur son site internet. Les trois avocats, emmenés par Motonari Otsuru, prendront la parole devant l'organisation professionnelle pour journalistes quelques heures après la première comparution publique de Carlos Ghosn. La conférence de presse des avocats se tiendra à 15h heure locale (7 heures à Paris).

Anthony Ghosn, le fils du patron de l'alliance, s'est confié au 'Journal du dimanche' sur ses difficiles conditions de détention - il n'a pas pu parler directement à son père mais obtient des nouvelles via ses avocats. "Il est en bonne forme. Il est prêt à se défendre de façon vigoureuse, et très concentré sur l'objectif de répondre aux accusations lancées contre lui. Il est surtout très calme", explique le jeune homme de 24 ans.

Audience importante

"Chaque jour quand il se réveille dans le centre de détention, il peut dire au procureur qu'il conteste ce qu'on lui reproche, ou au contraire avouer et être libéré. Depuis sept semaines, sa décision a été assez claire", poursuit-il à propos de son père. Concernant l'audience de mardi, il juge qu'elle va "être très importante. Pour la première fois, il pourra s'exprimer sur les faits qu'on lui reproche, donner sa vision des faits. Je pense que tout le monde sera assez surpris en entendant sa version de l'histoire. Jusqu'à maintenant, on a seulement entendu l'accusation".

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com