»
»
»
»
Consultation
Cotation du 25/06/2018 à 11h23 Vivendi -1,44% 21,240€
  • VIV - FR0000127771
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Canal+ perd les droits TV de la Ligue 1, Mediapro fait s'envoler les prix !

Alors que la filiale de Vivendi, diffuseur historique de la Ligue 1, faisait figure de favori, Canal+ n'a finalement obtenu aucun lot à l'issue de l'attribution des droits TV de la Ligue 1 pour 2020-2024 ! La LFP a privilégié l'espagnol Mediapro...

Canal+ perd les droits TV de la Ligue 1, Mediapro fait s'envoler les prix !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Coup de théâtre dans l'attribution des droits TV de la Ligue 1 de football ! Canal+, diffuseur historique de la Ligue 1, n'a obtenu aucun lot à l'issue de l'attribution des droits TV pour 2020-2024. C'est un outsider, le groupe espagnol Mediapro, qui a raflé mardi les principaux lots mis aux enchères par la Ligue de football professionnel (LFP).

La chaîne du Qatar BeIN Sports, qui partageait les droits avec Canal+ (groupe Vivendi) pour la période 2016-202, a obtenu un lot de consolation.

La LFP a précisé que "Canal + est le premier partenaire du football français depuis 1984 sans discontinuer et le restera jusqu'en 2020. Il a joué un rôle essentiel dans l'amélioration de l'attractivité de notre sport et son rayonnement sur l'ensemble du territoire", ajouté la Ligue dans un communiqué publié mardi.

Un prix record supérieur à milliard d'euros par an

Sur le plan financier, cette vente a atteint des records... Les différents lots mis en vente pour la période 2020-2024 ont en effet été attribués contre la somme annuelle de 1,153 milliard d'euros, supérieure pour la 1ère fois au milliard d'euros. Lors de l'appel d'offres précédent (2016-2020), les droits s'élevaient à 762 millions d'euros.

La présidente de la LFP, Nathalie Boy de la Tour, s'est félicitée mardi soir d'un "appel d'offres fructueux, avec une augmentation significative de nos droits TV".

Dans le détail, Mediapro a décroché le lot N.1 (les 10 plus belles affiches de la saison et l'affiche du dimanche à 21h00), le lot N.2 (vendredi 21h00 et le samedi 17h00), et le lot N.4 (les 5 matchs du dimanche après-midi).

Un lot pour BeIN Sports et un lot pour Iliad

Le lot N.3, qui compte le samedi à 21h00 et le dimanche à 17h00, a été attribué à BeIN Sports De son côté, Iliad (maison mère de Free) a remporté les droits de diffusion du lot N.6 (diffusion en quasi-direct des buts, meilleurs arrêts et temps forts) pour 50 millions d'euros par saison.

Deux lots de moindre importance (N.5 et N.7) n'ont pas été attribués car "le prix de réserve" fixé par la LFP n'a pas été atteint, et seront remis en vente "avant la fin de l'année 2018", a encore indiqué la Ligue...

Une chaîne Mediapro en France ?

Toujours selon la Ligue, Mediapro souhaiterait créer une chaîne 100% football en France. La société espagnole a aussi la possibilité de passer des accords de sous-licences avec les autres diffuseurs, qui pourraient alors récupérer une partie des lots, mais ce n'est pas une obligation.

Didier Quillot , directeur général de la LFP, a expliqué mardi à la presse que "Mediapro peut sous-licencier ou pas, c'est à sa discrétion car c'était prévu dans l'appel d'offres (...) Ce qui nous a été remis de la part de Mediapro, c'est le projet d'une chaîne éditoriale avec de nombreux matches et c'est pourquoi ils ont fait des offres sur de nombreux lots", a ajouté le responsable de la LFP.

En Italie, le droits de diffusion de Mediapro viennent d'être annulés

Peu connu en France, Mediapro est une filiale de la holding espagnole Imagina, contrôlée par un fonds chinois, Orient Hontai Capital (53,5% du capital depuis février 2018) et le groupe publicitaire britannique WPP (22,5%). Le groupe, créé en 1994, détient la plupart de ses actifs en Espagne, où il gère notamment les droits TV de la Ligue 1 de football, de la Ligue des champions en Espagne, de 8 matches sur 10 du championnat d'Espagne et des droits internationaux de cette même Liga.

Récemment, le groupe a fait une incursion en Italie, où il obtenu les droits de diffusion locaux du championnat d'Italie face à l'acteur historique Sky Italia... Toutefois, la justice italienne a annulé lundi cette attribution des droits pour la période 2018-2021 : selon la presse locale, Mediapro aurait refusé de verser une garantie bancaire suffisante avant de disposer des droits. Début mai, la justice italienne avait déjà annulé l'appel d'offres de sous-licence organisé par Mediapro en Italie...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Canal+ perd les droits TV de la Ligue 1, Mediapro fait s'envoler les prix !

Partenaires de Boursier.com