»
»
»
»
Consultation
Cotation du 26/04/2019 à 14h36 Bollore +1,10% 4,212€
  • BOL - FR0000039299
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Autolib' : "cela allait de mieux en mieux" regrette Marie Bolloré

Autolib' : "cela allait de mieux en mieux" regrette Marie Bolloré

Marie Bolloré évoque dans un entretien au 'JDD' le revers industriel Autolib'. Elle confirme que le coût pour groupe Bolloré devrait se monter à 60 ME. Le groupe va se retourner vers le syndicat mixte Autolib' Vélib' pour une demande d'indemnisation

Autolib' : 'cela allait de mieux en mieux' regrette Marie Bolloré
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Marie Bolloré, la directrice générale des applications mobilité du groupe Bolloré, est revenue dans un entretien au 'JDD' sur l'échec d'Autolib' à Paris... Avec la fin du service parisien d'autopartage, à compter du 1er août, le groupe Bolloré va se retourner contre les communes franciliennes adhérentes au service via le syndicat mixte Autolib' Vélib pour leur demander, en septembre, une indemnisation conséquente...

"Nous allons prendre 60 millions à notre charge "

Dans cet entretien, Marie Bolloré explique, "Nous allons prendre 60 millions à notre charge. Il nous restera donc à recouvrer 150 ME, auxquels vont s'additionner tous les contrats que l'on arrête, les coûts de départ des collaborateurs, les valeurs nettes comptables de biens, comme les bornes de charge".

Ainsi, le groupe Bolloré va demander au syndicat mixte Autolib' Vélib' une indemnisation que va au total se chiffrer "à environ 250 millions d'euros".

"Nous n'avons pas pensé une seconde que l'on irait jusqu'à la résiliation du contrat"

Marie Bolloré dit au JDD toute sa déception quant à l'échec du service d'Autolib lancé en 2011 à Paris, mais qui n'a jamais atteint la rentabilité économique. La fille de l'industriel breton, Vincent Bolloré, indique pourtant : "cela allait de mieux en mieux" et regrette : "Nous n'avons pas pensé une seconde que l'on irait jusqu'à la résiliation du contrat".

Une "formidable innovation"

Marie Bolloré rappelle la "formidable innovation", qu'a été Autolib' et avec "un service bien plus intelligent et complet que les modèles de libre-service qui se développent aujourd'hui".

Sur le plan industriel, les batteries, produites sur le site Bolloré d'Ergué Gabéric à côté de Quimper, ont "fait la preuve de leur performance, puisque certaines fonctionnent encore parfaitement 8 ans après leur mise en service".

Fin de partie pourtant, Marie Bolloré confirme que la majorité des Bluecar est "destinée à la casse"...

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com