Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 12/04/2021 à 23h20 AstraZeneca -1,04% 49,420$
  • AZN - US0463531089
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

AstraZeneca reçoit le feu vert de l'EMA pour son vaccin

AstraZeneca reçoit le feu vert de l'EMA pour son vaccin

C'est le troisième laboratoire à obtenir cette autorisation, après Pfizer et Moderna.

AstraZeneca reçoit le feu vert de l'EMA pour son vaccin
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L 'Agence européenne des médicaments (EMA) a recommandé vendredi d'accorder une autorisation de mise sur le marché du vaccin d'AstraZeneca contre le COVID-19 pour les personnes âgées de 18 ans et plus. Il s'agit du troisième vaccin contre le COVID-19 dont l'EMA a recommandé l'autorisation, après le tandem Pfizer-BioNtech et Moderna.

Cette décision tombe alors que l'Union européenne a publié vendredi le contrat signé l'an dernier avec le laboratoire britannique pour précommander son vaccin contre le Covid-19. Le texte de plus de 40 pages est amputé de très larges passages, cachés pour des raisons de confidentialité. Cette publication intervient alors que le groupe est sous pression en raison d'importants retards de livraison. Les livraisons devraient par ailleurs être inférieures aux volumes convenus avec Bruxelles en raison d'un problème de production dans une usine belge.

Le contrat inclut le Royaume-Uni ainsi que l'Union européenne (UE) comme lieux où le laboratoire pharmaceutique doit fournir ses plus gros efforts pour fabriquer les doses de vaccins destinés à l'UE.

L'UE met la pression

L'UE, dont les Etats membres sont loin derrière Israël, le Royaume-Uni et les Etats-Unis dans le déploiement de la vaccination contre le coronavirus, met la pression sur AstraZeneca pour qu'il fournisse les doses de vaccin promises dans le contrat. La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a déclaré vendredi que ce contrat prévoyait des clauses contraignantes.

AstraZeneca a fabriqué de grandes quantités de son vaccin au Royaume-Uni, mais le groupe a défendu que le contrat signé avec Londres l'oblige à exécuter la commande britannique avant de pouvoir envoyer les vaccins fabriqués dans le pays à l'étranger, y compris l'UE.

Lieux de fabrication

Dans une section sur les sites de fabrication, le contrat mentionne: "AstraZeneca fera tout ce qui est en son pouvoir pour fabriquer le vaccin sur des sites de fabrication situés dans l'UE (qui, aux fins de la présente section 5.4, n'incluera que le Royaume-Uni)".

Au moment de la signature du contrat, le Royaume-Uni avait quitté l'UE mais était encore soumis à la plupart des règles du bloc pendant une période de transition qui s'est achevée le 1er janvier dernier.

Le contrat stipule également qu'AstraZeneca peut fabriquer le vaccin dans des installations situées ailleurs pour accélérer la fourniture du vaccin en Europe, à condition de le notifier au préalable.

400 millions de doses commandées

Le contrat ne précise pas si le laboratoire anglo-suédois est obligé d'envoyer les vaccins fabriqués au Royaume-Uni vers l'Union européenne. La Commission a signalé avoir le droit d'obtenir des doses fabriquées sur le territoire britannique.

AstraZeneca et le bloc communautaire avaient signé un accord portant sur la fourniture de jusqu'à 400 millions de doses du vaccin développé par le laboratoire anglo-suédois. Mais la semaine dernière, le groupe a annoncé que ses livraisons seraient inférieures de 60% aux volumes convenus avec Bruxelles en raison d'un problème de production, ce qui a déclenché la fureur des Vingt-Sept.

L'UE étudie actuellement un système de contrôle et d'autorisation des exportations de vaccins à partir du continent, visant à pouvoir les bloquer si son propre approvisionnement n'est pas assuré.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !