Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 01/10/2020 à 22h30 Apple +0,85% 116,790$
  • AAPL - US0378331005
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Apple temporise sur l'interdiction de suivi publicitaire

Apple temporise sur l'interdiction de suivi publicitaire

Face à la réticence des éditeurs d'applications mobiles, Apple a reporté à 2021 la fonction qui permettra aux utilisateurs d'iPhones d'interdire aux applications le pistage publicitaire.

Apple temporise sur l'interdiction de suivi publicitaire
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le lancement de la nouvelle version du système d'exploitation mobile d'Apple, iOS14, est attendu ces prochaines semaines... Parmi les nouveautés prévues, iOS14 devait intégrer une fonction permettant aux utilisateurs de refuser qu'une application les piste à des fins publicitaires.

Cette décision s'inscrit dans le cadre des engagements de la firme à la pomme de protéger les données privées sur l'iPhone, dont la nouvelle version, l'iPhone A12, est aussi attendue cet automne.

L'utilisateur pourra refuser d'être tracé à des fins publicitaires

Cependant, Apple a fait savoir que cette fonctionnalité ne sera finalement mise en oeuvre qu'à partir du début 2021 et non à l'automne 2020... Les éditeurs d'applications, à commencer par Facebook, voient en effet d'un mauvais oeil cette fonction, qui les aurait obligé à demander la permission des utilisateurs pour les suivre à la trace. Il était prévu qu'au lancement d'une application, un pop-up s'affiche permettant à l'utilisateur de faire son choix, avec un impact négatif prévisible sur le marché de la publicité en ligne.

Apple a indiqué dans un communiqué que "pour donner aux développeurs le temps d'apporter les changements nécessaires, les applications devront obtenir l'autorisation de suivre les utilisateurs à partir du début de l'année prochaine. De plus amples informations, y compris une mise à jour des directives de révision de l'App Store, suivront cet automne" a poursuivi la firme à la pomme.

Google prévoit d'empêcher le traçage publicitaire sur Chrome

Parmi les groupes critiques des projets d'Apple, figure Facebook (qui possède aussi Instagram et WhatsApp), qui craint que beaucoup d'utilisateurs ne refusent le suivi, ce qui pourrait faire fondre ses revenus publicitaires. La nouvelle fonction est aussi accueillie avec défiance par de nombreux médias et par les éditeurs de jeux vidéo.

De son côté, Google (Alphabet) a indiqué qu'il étudiait comment les changements prévus par Apple pour iOS 14 pourraient impacter ses partenaires et ses utilisateurs. A noter que Google prévoit par ailleurs de bloquer à partir de 2022 les cookies publicitaires de tierces parties dans son navigateur web Chrome...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !