Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 22/09/2020 à 20h29 Amazon.com +4,77% 3 101,85$
  • AMZN - US0231351067
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Amazon ferme temporairement ses 6 entrepôts français

Amazon ferme temporairement ses 6 entrepôts français

Sommé par la justice française de réduire ses livraisons aux marchandises "essentielles", faute de pouvoir protéger ses salariés contre le coronavirus, Amazon va fermer ses 6 entrepôts français afin de faire le point.

Amazon ferme temporairement ses 6 entrepôts français
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Amazon va fermer temporairement ses entrepôts en France afin d'évaluer les risques liés au Covid-19, après un jugement du tribunal de Nanterre exigeant que le géant américain du commerce en ligne cesse de vendre des produits non-essentiels...

Amazon a ainsi annoncé mercredi soir via son compte Twitter la fermeture temporaire de ses six entrepôts en France pour une durée non spécifiée. Un peu plus tôt, l'agence 'Reuters' avait cité un document interne affirmant que l'activité des six entrepôts français serait interrompue pendant au moins 5 jours, à partir de jeudi et au moins jusqu'à lundi prochain, "le temps de procéder à une évaluation des risques professionnels exigée par la justice française".

Amazon va faire appel de la décision du tribunal de Nanterre

Le groupe emploie plus de 10.000 personnes dans ses six centres de distribution en France. Amazon précise qu'il envisage de recourir au dispositif de chômage partiel mis en place par le gouvernement pour ces salariés, selon le document cité mercredi par 'Reuters'.

"La société est contrainte de suspendre toute activité de production dans l'ensemble de ses centres de distribution pour mener à bien l'évaluation des risques inhérentes à l'épidémie de Covid-19 et prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de ses salariés", peut-on lire dans ce document.

Sur Twitter, Amazon France précise que "nous travaillerons activement pour réduire l'impact que cette décision pourrait avoir sur les TPE et PME françaises qui s'appuient sur nos centres de distribution pour livrer leurs produits. Nous continuerons à servir nos clients en France au travers des entreprises indépendantes qui vendent sur Amazon, et grâce à la solidité de notre réseau de distribution mondial".

Sur le plan judiciaire, Amazon s'est dit "perplexe quant à la décision rendue par le Tribunal" et a annoncé qu'il allait faire appel de ce jugement, en estimant avoir apporté des "preuves concrètes" des mesures de sécurité mises en oeuvre pour ses salariés.

Seuls l'alimentation, les produits d'hygiène et médicaux seraient "essentiels"

Mardi, le tribunal de Nanterre, saisi par le syndicat SUD Commerce dénonçant le manque de protection des salariés d'Amazon contre la propagation du coronavirus, avait ordonné au groupe de limiter, dans les 24 heures et sous astreinte de 1 million d'euros par jour de retard, son activité aux marchandises essentielles, dans l'attente d'une évaluation des risques épidémiques en y associant les représentants du personnel.

Le tribunal judiciaire a ainsi ordonné à Amazon France de restreindre pendant un mois l'activité de ses entrepôts "aux seules activités de réception des marchandises, de préparation et d'expédition des commandes de produits alimentaires, de produits d'hygiène et de produits médicaux".

L'action Amazon sur des sommets historiques à Wall Street

La semaine dernière, cinq entrepôts du géant américain, sur les six qu'il compte en France, avaient déjà été épinglés par une mise en demeure du ministère du Travail pour la mauvaise protection de leurs salariés.

Ces ennuis de justice en France n'ont pas empêché l'action Amazon d'inscrire des records historiques à la Bourse de New York. Aux Etats-Unis, le groupe a embauché 100.000 salariés supplémentaires en mars et s'apprête à en recruter encore 75.000 en avril pour faire face à l'explosion de la demande face aux mesures de restriction de déplacement mises en place pour lutter contre la propagation du Covid-19.

L'action Amazon a fini mercredi à 2.307,68$ (+1%) sur un nouveau sommet historique, et a bondi de près de 25% depuis le début de l'année, alors que l'indice Dow Jones a reculé de 17,6% sur la même période...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !