Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 14/08/2020 à 16h02 Airbus Group (ex-EADS) -2,37% 71,560€
  • AIR - NL0000235190
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Airbus : grève à Toulouse contre les suppressions de postes

Airbus : grève à Toulouse contre les suppressions de postes

L'avionneur veut supprimer 15.000 postes d'ici l'été 2021, dont un tiers en France, dans le cadre d'un plan de restructuration.

Airbus : grève à Toulouse contre les suppressions de postes
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les salariés d'Airbus étaient en grève mercredi à l'appel des syndicats Force ouvrière, CFE-CGC et CFTC pour protester contre les suppressions de postes prévues dans le cadre du plan social annoncé la semaine dernière par l'avionneur européen...

Airbus a annoncé le 30 juin son intention de supprimer 15.000 postes d'ici l'été 2021, dont un tiers en France, dans le cadre d'un plan de restructuration mis en place pour faire face à la crise du transport aérien provoquée par la pandémie de coronavirus. Le site historique de Toulouse sera particulièrement touché avec 3.378 emplois perdus.

Les syndicats refusent les licenciements contraints

Le plan s'accompagne de réductions d'effectifs chez ses filiales Stelia (36 postes concernés à Toulouse) et ATR (186 postes supprimés). Dès l'annonce de ce "plan d'adaptation Covid-19", les organisations syndicales ont posé leur "ligne rouge", à savoir le refus de tout licenciement contraint.

C'est sous ce mot d'ordre que Force ouvrière, la CFE-CGC et la CFTC, les trois syndicats représentatifs chez Airbus Opérations Toulouse où 2.398 suppressions de postes sont annoncées, ont appelé à un débrayage d'une heure et demie ce mercredi.

Toulouse et Blagnac

Les salariés grévistes devaient se rassembler à 10h30 devant la direction des usines toulousaines d'Airbus. Ils rejoindront ensuite le siège de l'avionneur, à Blagnac, où une délégation syndicale sera reçue par la direction du groupe...

Les syndicats réclament notamment un rallongement de la durée d'exécution du plan. Ils demandent deux ans pour mettre en place les mesures de départs volontaires et éviter ainsi des licenciements secs.

L'Allemagne et l'Espagne également touchées

Dans le cadre de ce vaste projet, l'Allemagne perdrait aussi 5.000 postes tandis que 1.700 emplois sont menacés en Grande-Bretagne et 900 autres en Espagne.

Airbus estime que le transport aérien, paralysé par la pandémie, ne reviendra pas à la normale avant trois à cinq ans. Treize ans après le plan 'Power 8' qui portait sur 10.000 suppressions de postes chez Airbus et ses sous-traitants, dont 4.300 en France et 1.100 au siège de Toulouse, il s'agit du plan social le plus lourd de l'histoire de l'avionneur.

L'aéronautique en France est touchée de plein fouet par la crise de l'aérien provoquée par la crise du coronavirus. Quelque 20.000 emplois de la filière sont menacés au total en Occitanie par le plan de restructuration d'Airbus, a estimé vendredi la présidente de la région Carole Delga.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !