»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/04/2019 à 17h35 Air France KLM -0,36% 11,120€

Air France-KLM : les syndicats toujours mobilisés, mais pas de nouvelle grève évoquée

Air France-KLM : les syndicats toujours mobilisés, mais pas de nouvelle grève évoquée

Alors que la compagnie est toujours dans l'attente de l'arrivée du nouveau PDG, les syndicats continuent de se faire entendre. Ils se sont réunis ce matin pour réaffirmer leurs ambitions à propos de l'augmentation salariale qu'ils souhaitent obtenir.

Air France-KLM : les syndicats toujours mobilisés, mais pas de nouvelle grève évoquée
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'intersyndicale d'Air France-KLM s'est réunie lundi, un peu plus d'une semaine après la nomination du nouveau PDG, Benjamin Smith. Enlisée dans une crise sociale depuis quelques mois maintenant, la compagnie aérienne pourrait à nouveau connaître un mouvement de grève dans les prochaines semaines...

Les syndicats inflexibles

Les différents syndicats qui se sont réunis n'ont pas modifié leur position : “Nous restons mobilisés pour la défense de notre revendication : le rattrapage de 5,1% de nos salaires dans les plus brefs délais correspondant à l'inflation 2012-2017”, précise un communiqué de l'intersyndicale, signé par neuf organisations.

Déjà à l'origine de 15 jours de grève cette année, les revendications salariales avaient eu raison du PDG de la compagnie, Jean-Marc Janaillac, en mai dernier...

Après la nomination de Benjamin Smith le 16 août après plusieurs semaines d'atermoiements, plusieurs syndicats avaient aussitôt menacé de recourir à la grève dès la rentrée de septembre...

Pas d'appel à la grève

Les salariés d'Air France-KLM devront attendre encore un peu avant que les négociations reprennent puisque le dirigeant Canadien, nouveau PDG du groupe, est attendu seulement fin septembre aux manettes... Ils espèrent être la priorité de la nouvelle direction : "On demande que le volet social soit traité en premier, cela fait huit mois que ça dure !", a déclaré François Redolfi, représentant de l'Unsa PNC à Reuters.

Pour le moment, aucun appel concret à faire grève n'a donc été lancé... Mais la pression reste forte au sein de la compagnie aérienne qui a déjà traversé depuis février dernier 15 jours de mobilisation qui ont lourdement affecté son activité et coûté très cher à Air France.

Le communiqué de l'intersyndicale d'Air France indique qu'une déclaration sera faite jeudi matin à l'occasion du comité central d'entreprise...

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com