»
»
»
»
Consultation
Cotation du 21/09/2018 à 17h38 Air France KLM +0,34% 8,960€

Air-France-KLM : des pilotes trop payés ?

Air-France-KLM : des pilotes trop payés ?

Une centaine de pilotes touchent une rémunération annuelle supérieure à 300.000 euros, parmi eux, une seule femme !

Air-France-KLM : des pilotes trop payés ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — En crise sociale et structurelle, la compagnie aérienne Air France-KLM fait plus que jamais l'objet de toutes les attentions avec l'arrivée de son nouveau patron canadien... Ainsi, le journal 'Libération' dévoile qu'une centaine de pilotes sont particulièrement (très) bien payés, quasiment au même niveau que certains dirigeants du groupe !

Des pilotes aussi bien payés que les dirigeants

Le quotidien, qui s'est procuré un document interne à la compagnie, révèle ainsi que 99 pilotes, parmi lesquels de nombreux commandants de bord, émargent à plus de 300.000 euros brut par an... Seulement une femme fait partie de ces privilégiés qui pour la plupart, pilotent des Boeing 777 et des Airbus A380 sur des longs-courriers.

Les dix pilotes les mieux payés perçoivent chaque année un salaire brut de 340.000 euros, tandis que les dix dirigeants les mieux rémunérés de la compagnie touchent à peu près le même salaire...

Interrogée par 'Libération' la co-secrétaire générale du syndicat CGT-Air France est catégorique : "il ne devrait pas y avoir un écart supérieur de 1 à 20 entre les plus faibles et les plus hautes rémunérations".

Des écarts de salaires à négocier...

Des révélations qui devraient peser dans la balance au moment des nouvelles négociations entre le nouveau dirigeant d'Air France-KLM, Benjamin Smith, et le personnel de la compagnie aérienne. L'intersyndicale réclame en effet une augmentation de 5,1% des rémunérations pour tout le personnel...

Même si ces chiffres peuvent paraître démesurés, les négociateurs conservent quelques arguments face à la direction du groupe : "Chez Air France, un commandant de bord qui officie sur un avion moyen-courrier est payé 40% moins cher que dans une compagnie du Golfe persique", précise le président du syndicat des pilotes, Grégoire Aplincourt...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com