Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Conseils
»
Historique
»

Consultation

Cotation du 21/08/2017 Fimalac 0,00% 131,000€
  • FIM - FR0000037947
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Fimalac : vive les holding !

vive les holding !
-

Sur une action réputée peu volatile et très traditionnelle, vous gagnez déjà 23% sur nos conseils.
Notre objectif de cours minimum est de 185 euros

(Boursier.com) — Un dossier à creuser. Personne n'a jamais voulu des holdings en Bourse, c'est bien connu. Seuls quelques boursiers avertis plongent dans les comptes de ces sociétés peu médiatiques qui cachent pourtant souvent des perles au sein de leurs portefeuilles, et arrivent à réaliser de belles plus-values. Les holdings semblent enfin être le dernier investissement à la mode en Bourse, au plus grand bonheur de certains analystes qui suivent ce genre de sociétés habituellement sinistré et... de Boursier.com. En effet au cours des derniers jours, et avant même que la presse ne commence à relater ce qui reste un épiphénomène, Boursier.com avait parlé de Gaz et Eaux et même d'une pure oubliée de la cote qu'est la FFP, la holding de contrôle du groupe Peugeot.

Décote persistante sur l'ANR. Aujourd'hui, nous prenons le parti de nous intéresser à l'une des plus belles d'entre elles, la Fimalac, alors que le groupe tient aujourd'hui son Assemblée Générale. Le titre subit une décote qui est toujours très significative par rapport à son actif net réévalué (ANR), alors même que la société communique autour de ses projets dans la nouvelle économie, lesquels paraissent plutôt cohérents. Mais rien ne semble y faire. Ni la prise de participation à hauteur de 10% dans le groupe Team Partners (coté sur le Second Marché), ni les annonces de sa filiale (qu'il est en cours d'absorber intégralement) dans la nouvelle économie n'y font. Malgré sa relativement bonne liquidité, le titre subit toujours une décote de plus de 30% sur son ANR.

Une des moins mal loties... Sans penser que l'AG réservera de bonnes surprises comme ce pourrait être le cas des actionnaires de Gaz et Eaux, il apparaît assez incohérent que le PDG de la société, Marc Ladreit de Lacharrière, laisse le marché continuer de sous-valoriser à ce point sa société. Le dividende qui sera voté progressera de plus de 30% et le résultat d'exploitation de la société devrait cette année exploser. Pour ne rien gâcher, le nominal de l'action sera divisé par 2... Au cours actuel, le titre n'est clairement pas à son prix. Reste que la mode des holdings a toujours été de courte durée en Bourse et que cette donnée n'est sans doute pas près d'évoluer. Sauf peut-être celles à la connotation "techno" prononcée. Et parmi celles là, la Fimalac n'est sans doute pas la plus mal lotie....

Cours à la date du conseil : 160,00€

— ©2000-2021, Boursier.com