»
»
»
»
»

Consultation

Cotation du 23/04/2019 à 16h30 Digigram +14,08% 0,810€
  • DIG - FR0000035784
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Digigram : Sourde-oreille... jusqu'ici.

Sourde-oreille... jusqu'ici.
-

Achetez pour le moyen terme

(Boursier.com) — Une position forte sur un métier d'avenir. Digigram est le spécialiste du du traitement du son numérique et est leader mondial du son numérique compressé à destination des professionnels de la radio, auxquels la société apporte des solutions d'automatisation des stations. Ses autres produits sont des cartes-son et des logiciels pour les ordinateurs.

Un plus haut à plus de 40 euros... Ces métiers sont très porteurs, mais, comme les autres small-caps, Digigram n'a pas échappé à une correction boursière pour le moins importante. L'action se traite à des niveaux deux fois inférieurs à ses plus hauts. Toutefois, depuis le début du mois, les investisseurs semblent se pencher de nouveau sur le dossier, et la publication des résultats pour l'exercice 1998 qui a eu lieu hier après la clôture ne devrait pas venir à bout de la tendance.

Supérieur aux attentes. Les chiffres publiés sont bons, le chiffre d'affaires croît de 14,2% et le résultat courant de 53%. La société a augmenté ses effectifs de manière significative l'an dernier, et, hors éléments exceptionnels, le bénéfice net augmente de 14,5%. La marge nette se maintient à des niveaux élevés, de l'ordre de 23%.

Des relais de croissance identifiés. Les actionnaires seront récompensés par un dividende de 0,69 euros, faisant ainsi ressort un rendement global de 3,45% (+20% par rapport à 1997). Pour 1999, la société entend conforter sa position à l'égard des radios et mise sur l'archivage sonore et la sonorisation des lieux publics en développant de nouvelles solutions.

En profiter pour revenir sur le titre. Les résultats publiés sont supérieurs aux attentes et Digigram anticipe pour 1999 une croissance du même ordre que pour 1998. Le métier de digigram est en évolution permanente, ce qui constitue un risque important. Mais la société identifie clairement ses relais de croissance et sa position de leader mérite une prime que le marché n'a pas encore intégré. Ceux d'entre vous qui avaient soldé une partie de leur position à 148 FRF (22,5 euros) pourront revenir sur le titre, les autres pourront acheter pour le moyen terme..

— ©1999-2019, Boursier.com

Partenaires de Boursier.com