»
»
»
»
»

Consultation

Cotation du 25/03/2019 à 16h40 Riber +1,22% 1,660€

Riber : soldes de juin

soldes de juin
-

Nous maintenons notre avis positif.

(Boursier.com) — Rebond? L'Association de l'Industrie des semi-conducteurs US a annoncé il y a trois semaines une reprise du secteur pour le second semestre prolongée par un rebond de l'activité de 20% en 2002 et de 25% en 2003. Depuis, cette note a eu un effet positif à retardement sur le secteur de "semis" du Nasdaq, alors que les valeurs du Nouveau Marché n'ont cessé de baisser, victimes d'un effet "vent de panique" qui a ramené l'indice du NM 25% plus bas ! Ces ventes ont une origine bien précise et concernent selon nos informations le désengagement de quelques fonds d'investissement refusant d'assumer leur positions sur certaines valeurs technologiques au passage du 1er semestre.

Décalage. Une date cruciale pour les gérants qui ont des comptes à rendre, ces derniers ne tenant pas forcément à faire apparaître des lignes lourdement déficitaires en portefeuille. Une sanction "technique" qui ne correspond en rien à la qualité du carnet de commandes qui s'élevait à 45,6 ME, contre 29,6 ME au 30 mars. Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2001 en progression de 80% indique que le début d'année 2001 ne marque pas d'infléchissement malgré une conjoncture toujours délicate dans le secteur des semi-conducteurs. Les dernières semaines n'auraient pas non plus démérité selon nos informations.

En amont. Rappelons que 40 % du carnet est composé par des commandes destinées au marché de l'optoélectronique et 50 % concerne le marché des hyperfréquences. Les machines MBE que conçoit et fabrique Riber sont des équipements de haute technologie essentiels pour la fabrication des matériaux semi-conducteurs composés, à l'origine de nombreuses applications comme les réseaux de fibres optiques, les applications grand public qui connaissent une demande toujours forte, vu le potentiel du marché à moyen terme. Riber intervient donc très en amont de la chaîne des "semis" ce qui fait du groupe une "bête rare" sur le marché boursier sans véritable référence. Notons par ailleurs que les dernières notes d'analystes parues sur le marché ne correspondent en rien non plus à la trajectoire en piqué du titre. Les premiers jours de juillet serviront donc de test au marché qui aura tourné la page des semestriels, lesquels seront annoncés le 9 août..

Cours à la date du conseil : 6,35€

— ©2001-2019, Boursier.com

Partenaires de Boursier.com