»
»
»
»
»

Consultation

Cotation du 20/05/2019 à 09h44 Pernod Ricard -0,37% 159,950€

Pernod Ricard : Secouez-la !

Secouez-la !
-

Conservez précieusement pour ceux qui ont pu acheter à titre spéculatif sous 60 euros.
Des Achats spéculatifs sont encore possibles sous 65 euros

(Boursier.com) — Des semestriels en demi-teinte. Le géant français des spiritueux vient de publier des semestriels en hausse de 2,4%. Le résultat net ressort ainsi à 80,8 Millions d'euros, pour un CA en hausse de plus de 10%. La progression moindre du résultat net est dûe à un taux d'imposition plus important ainsi que des éléments exceptionnels dans l'activité Cognac. La marge opérationnelle s'établit à 9%, la marge nette à 4,9%, alors qu'elle s'établissait l'an dernier à 6,4 pts sur l'ensemble de l'exercice.

Les investisseurs s'imptatientent... Ces résultats semestriels, et notamment l'effritement sensible des marges, sont assez décevants, même s'ils ne sont pas extrapôlables sur l'ensemble de l'exercice. Mais après tout qu'importe. Car le marché a les yeux rivés sur le conseil de la concurrence qui décidera si Oui ou Non, Orangina pourra être cédé à Coca-Cola. Car cette affaire, depuis Septembre 98, a assez duré : alors que nous anticipions dès Avril une sortie de Pernod Ricard de sa filiale Orangina, il n'en est toujours rien. Certes, la direction avait fait savoir qu'elle entendait trouver une solution d'ici fin 99, ce qui laissait augurer du calendrier envisagé. Mais à moins de 3 mois de cette échéance, les investisseurs s'impatientent...

Bonne nouvelle en perspective ? Certainement. Coca-Cola a revu sa copie et se propose de déléguer pendant 10 ans la distribution d'Orangina hors domicile à une filiale de Pernod, pour éviter de s'attirer les foudres du conseil de la concurrence (car Orangina distribue dans le hors domicile... PepsiCo). Si Coca emporte -enfin- le morceau, Pernod Ricard se verra crédité de près de 800 Millions d'euros....

Spéculations en vue. Le marché semble d'ailleurs privilégier cette hypothèse. Si elle ne devait pas intervenir, la spéculation viendrait alors entourer le dossier Pernod car le groupe est encore et malgré quelques efforts ponctuels (comme en Pologne) trop petit. Une carence que les 800 Millions de la vente d'Orangina lui permettra, en cas d'accord, de palier : Pernod partirait alors serein à la recherche de croissance externe (et pourrait même, selon les rumeurs, s'offrir le luxe de racheter plus gros que lui). En cas de bonne surprise, c'est plus de 1/5 de la capitalisation de Pernod qui viendra gonfler le profit exceptionnel... de quoi secouer l'action qui se traîne entre 63 et 67 euros depuis de longs mois....

Cours à la date du conseil : 33,17€

— ©1999-2019, Boursier.com

Partenaires de Boursier.com