Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Conseils
»
Historique
»

Consultation

Cotation du 18/01/2021 à 11h22 CGG (ex-CGGVeritas) +1,29% 0,942€
  • CGG - FR0013181864
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

CGG : Retour en eaux profondes ?

Retour en eaux profondes ?
-

Achetez à titre spéculatif

(Boursier.com) — 1999  : une année noire... Géophysique a publié à la fin de la semaine dernière les données de son premier trimestre 1999, qui subissent le contrecoup d'un ralentissement des appels d'offres émanant des compagnies pétrolières. Le CA est ressorti à 883 MF, en baisse de 12,9% par rapport à la même période de l'exercice précédent mais de 5,1 % par rapport au quatrième trimestre. Il est vrai que le brent s'est inscrit en moyenne à 11,05 $ sur la période. Le communiqué de la société parapétrolière est accompagné des perspectives sur l'ensemble de l'année qui s'annoncent toujours aussi sombres. En effet, le carnet de commandes est particulièrement faible (1213 MF) si bien que la société s'attend à une nouvelle baisse de l'activité au cours du deuxième trimestre. Par ailleurs, le premier semestre devrait afficher une perte importante sur les six premiers mois de l'année.

...mais une embellie se profile. En ce qui concerne la deuxième moitié de l'année, Géophysique annonce "qu'il n'est pas possible pour le moment de dessiner le contour d'une véritable reprise". Néanmoins, les analystes font preuve de davantage d'optimisme que la société, compte tenu de conditions de marché qui seront plus favorables. Les marges devraient pouvoir repartir de l'avant grâce aux mesures d'économies lancées fin 1998. A plus long terme, l'activité dans laquelle évolue demeure fondamentalement porteuse, grâce aux innovations technologiques. D'un point de vue boursier, la valeur a subi des dégagements depuis une semaine, ce qui semble logique compte tenu du fort rebond intervenu depuis le début de l'année. Le titre demeure spéculatif en raison de la sensibilité de l'activité à la conjoncture pétrolière et de la concentration en cours dans le secteur. Aussi, la baisse récente constitue une opportunité d'achat pour le moyen terme, mais il faut garder à l'esprit le caractère extrêmement volatile de Géophysique..

— ©1999-2021, Boursier.com