Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Conseils
»
Historique
»

Consultation

Cotation du 16/06/2021 à 17h35 Nokia -1,19% 4,372€
  • NOKIA - FI0009000681
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Nokia : rebond en vue ?

rebond en vue ?
-

On peut tenter quelques achats spéculatifs, le premier objectif technique est à 49 euros

(Boursier.com) — De nouveau à privilégier ? Vendredi dernier, le titre Nokia a terminé sur une note favorable, sous-entendant ainsi que les mauvaises nouvelles étaient maintenant pour bonne partie dans le cours. Le groupe avait en effet affolé les marchés fin juillet dernier dans le sillage de ces chiffres semestriels. Si ces derniers n'avaient rien de décevant en soi (profits en hausse de 64% pour le compte du 2ème trimestre), les investisseurs se sont attardés sur un commentaire de la société comme quoi, dans l'attente de la nouvelle norme de téléphonie mobile (le fameux UMTS qui devrait être opérationnel en 2002), un ralentissement du secteur était envisagé.

Dedain soudain... Ces déclarations ont mis le feu aux poudres dans un contexte très nerveux. La visibilité dans le secteur a toujours été jugée comme excellente mais quelques semaines avant Nokia, c'est Ericsson qui avait mis les investisseurs sur la défensive en déclarant -après l'attribution aux enchères des licences UMTS en Grande Bretagne- que ce serait vraisemblablement en partie aux équipementiers télécoms de venir au "secours" des opérateurs pour payer la facture. Le contexte s'est d'ailleurs aggravé à la suite de la publication d'articles assez critiques envers la nouvelle norme Wap, qui permet de se connecter à Internet dans des conditions qualifiées alors de peu optimales (confort visuel, rapidité des débits,...). On comprend mieux alors le dédain soudain qu'a connu Nokia depuis quelques semaines...

Tout n'est pourtant pas si noir au tableau. Si le 3ème trimestre est attendu "flat" par rapport à l'an dernier, cette tendance n'est pas structurellement faite pour durer. Le Wap dans un premier temps devrait bel et bien être un relais de croissance, moindre toutefois que celui de l'UMTS dont les ventes sont appelées à décoller dès 2001 compte tenu des mises premières mises à disposition d'infrastructures. Dans ce contexte, les ventes massives qui s'étaient observées après la publication de l'avertissement du groupe se sont estompées. Les gérants semblent être revenus à meilleur sentiment envers la valeur, l'un d'entre eux nous confiait vendredi dernier être revenu à l'achat sur le titre. En limitant toutefois son risque par une politique de couverture compte tenu de la volatilité ambitante. Confiante elle aussi, la société a annoncé vouloir lancer un programme de rachat d'actions. Nous préconisons par conséquent quelques achats spéculatifs dans les cours actuels, Nokia étant le seul groupe "pure player" de la téléphonie mobile..

Cours à la date du conseil : 45,39€

— ©2000-2021, Boursier.com