Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Conseils
»
Historique
»

Consultation

Cotation du 10/07/2020 à 17h35 Vilmorin et Cie -1,32% 44,700€
  • RIN - FR0000052516
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Vilmorin et Cie : ramassage après éclosion

ramassage après éclosion
Acheter

Nous sommes positifs.

(Boursier.com) — Star de graine. Sans faire de bruit, le dossier Vilmorin Clause et Compagnie est revenu proche de ses plus hauts niveaux, qu'il n'avait plus atteint depuis le krach des small caps de 1998. Entre temps pourtant, le parcours du dossier a été semé d'embûches et, si nos lecteurs on pu s'en sortir pour le moins honorablement, tout le monde n'a pas eu la main aussi verte sur le coup. Rappelons en effet, qu'intempéries exceptionnelles obligent, le groupe avait vu l'an dernier son résultat opérationnel reculer de plus de 10% et sa marge opérationnelle se tasser à 8,5%, un niveau que la société avait pourtant régulièrement dépassé pendant plusieurs années.

Du (nettement) mieux. Le groupe semble pourtant revenu sur des "trends" plus normaux. Sur l'exercice clôturé fin juin dernier, l'activité a terminé en progression de 5,3% dont 3,3% à périmètre constant. Sur les 6 premiers mois de l'exercice, la perte d'exploitation du groupe avait atteint 14,4 Millions d'Euros, des chiffres qui peuvent surprendre a priori, mais qui sont au contraire... plutôt bons. Rappelons en effet que la saisonnalité du groupe fait plonger de façon récurrente les 6 premiers mois de l'année fiscale dans le rouge, chiffres qui sont plus que compensés au 2ème semestre. Il en sera de même pour cette année puisque les dirigeants, sans lever le voile sur les comptes à publier début octobre, ont d'ores et déjà promis que le résultat net devrait marquer une progression sensible par rapport à l’exercice précédent.

Rumeurs de ramassage. Cette prévision paraît plausible d'autant que le résultat opérationnel du 1er semestre marquait déjà une amélioration non négligeable par rapport à l'année précédente. Le groupe a dégagé l'an passé 18,5 ME de résultat net et un retour sur les niveaux de l'exercice 99/00 porterait la valorisation de l'action de l'ordre de 11 fois les profits. Mieux encore, la dividende distribué l'an passé a fait ressortir 5,3% de rendement brut. Vu le contexte de marché actuel, voilà qui est loin d'être négligeable et qui aurait même, selon des informations qui circulent sur la place depuis plusieurs jours, alerté un grand fonds de placement qui serait actif sur l'affaire. De quoi notamment expliquer l'application de 10.000 titres passée incognito hier sur le marché...

Cours à la date du conseil : 84,00€

— ©2002-2020, Boursier.com