Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Conseils
»
Historique
»

Consultation

Cotation du 10/07/2020 à 17h35 Vilmorin et Cie -1,32% 44,700€
  • RIN - FR0000052516
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Vilmorin et Cie : qui sème... récolte

qui sème... récolte
-

Nous avons eu la main verte! Conservez

(Boursier.com) — Le réveil. Le titre Vilmorin est de nouveau recherché en Bourse, comme c'est la tradition à chaque fin d'année. Vendredi dernier il s'appréciait encore de 4,1% à près de 86 euros, dans des volumes nourris. Il faut se souvenir que le dossier a longtemps "végété" dans la zone des 80/85 euros avant que les résultats annuels ne viennent réveiller un titre qui ne demandait qu'à s'apprécier. En effet, depuis l'annonce par le numéro un mondial de semences potagères et florales (création, transformation, production) destinées aux marchés grand public d'un bénéfice de 22,8 Millions d'Euros.

La stratégie porte ses fruits. Le groupe, qui enregistre traditionnellement une perte lors de son premier semestre d'activité (exercice décalé), a réussi à faire progresser sa marge nette hors éléments exceptionnels, ce que le marché n'a pas immédiatement saisi. En données brutes, Vilmorin affichait il est vrai un chiffre d'affaires à +5,4%, tandis que le résultat net diminuait de 11,7%. Mais retraités des exceptionnels, le groupe a affiché une hausse de 11,6% de ses résultats, ce qui est plutôt une bonne nouvelle. Soulignons par ailleurs que lors de l'exercice 99/00, la société a vu ses dépenses en R&D et son budget marketing gonfler pour sa branche Grand Public.

L'heure de la récolte. Ces données favorables vont permettre à la société de proposer, lors de l'Assemblée Générale qui se tiendra jeudi prochain, un dividende brut de 5,6 euros, soit un rendement de 6,5% au cours actuel. Pour ceux qui ont suivi notre recommandation à 71 euros l'été dernier, la plus value ressort pour le moment à 21% et à 27% s'ils patientent encore un peu. Après avoir réitéré notre opinion favorable à plusieurs reprises, nous vous conseillons de conserver vos positions. Le groupe a un positionnement mondial qui vaut cher, et n'est capitalisé qu'à hauteur de 11 fois ses profits attendus sur l'exercice. Il est donc urgent d'attendre le versement du dividende, aux alentours du 20 Décembre prochain. Au-delà, les plus "court-termistes" préfèreront prendre quelques bénéfices, le titre ayant souvent tendance à "sous-performer" une fois son dividende cueilli..

Cours à la date du conseil : 85,90€

— ©2000-2020, Boursier.com