Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Conseils
»
Historique
»

Consultation

Cotation du 29/10/2020 à 17h35 Lagardere -2,50% 18,700€
  • MMB - FR0000130213
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Lagardere : les 50 Euros sont dépassés

les 50 Euros sont dépassés
-

Conserver encore un peu.

(Boursier.com) — Perception . Après s'être fait un peu accroché par le titre, l'été dernier, nous nous sommes remis en selle à l'occasion de la grande purge boursière de la rentrée en revenant pratiquement au plus bas sur le dossier à 37 Euros. A 51,50 Euros désormais, la performance à elle seule pourrait justifier des prises de bénéfices sur la valeur. Pourtant, en refranchissant les 50 Euros, le titre vient de repasser un cap symbolique représentatif du changement d'état d'esprit qui est perceptible sur le marché depuis quelques jours. Poussé par le regain d'optimisme retrouvé sur le secteur des médias, Lagardere en profite, sans pour autant figurer en tête du palmares comme l'ont fait les TF1 ou M6 hier.

Suite du recentrage. Il est vrai que Lagardere est encore assimilé à une holding qui ne fait pas que du "médiatique" mais aussi un peu d'automobile et de l'aérien avec EADS. Pour l'automobile, l'affaire se précise puisque Matra Automobile va étre bientôt vendu. La piste d'un LBO est ainsi évoquée. Des investisseurs se seraient par ailleurs manifestés, ce que compte exploiter la direction de Lagardere pour boucler le dossier dans les prochains mois. Une fourchette d'évaluation située entre 100 à 300 ME pour 100% du capital de Matra Automobile est ainsi avancée en première évaluation. Une issue comparable est attendue pour la participation du groupe dans EADS mais il faudra ici plus de temps pour sortir du secteur qui tient à coeur de Jean-Luc Lagardere.

Au-dessus de notre objectif de cours. Avec une hausse de 7% du résultat d'exploitation de Lagardère Media attendue sur 2001, le groupe a su tirer son épingle du jeu grâce en particulier aux ventes de fin d'année du pôle distribution particulièrement fermes. Au finish, le CA s'établit à 13,29 MdsE, en hausse de près de 12%. L'activité radio résiste aussi mieux que prévu à la chute du marché publicitaire et la bonne répartition du CA au niveau mondial permet d'éviter le pire aux USA. La décision d'accélérer le pas dans le programme de réduction des coûts de 110 ME à 160 M d'ici 2003 va permettre de gagner du temps sur les comptes 2002 qui font désormais ressortir un PER de près de 20 (plus de 330 ME de bénéfice?). La valorisation redevient donc plus cohérente, mais il reste sans doute un petit quelque chose à "gratter" à court terme..

Cours à la date du conseil : 52,30€

— ©2002-2020, Boursier.com