Societe du Louvre
  • LVR - FR0000033110
  • + Ajouter à : Mes Listes

Societe du Louvre : Le retour d'Asher Edelmann

Le retour d'Asher Edelmann
-

Achat spéculatif.

(Boursier.com) — En Août dernier, le raider Asher Edelmann avait indiqué au marché qu'il souhaitait prendre le contrôle de la société, mais que la position de la famille Tattinger, qui revendique 56% des droits de vote, l'en empêchait. Poussée il est vrai au gré des rumeurs, l'action commençait alors sa descente aux enfers, perdant jusqu'à 40% sur ses plus hauts, bien qu’affichant encore une performance positive depuis le début de l'année. La semaine dernière, par l'intermédiaire d'un avocat, A. Edelmann contestait le contrôle familial en estimant que ce dernier relevait de l'auto-contrôle, ce qui ramènerait mécaniquement la famille Tattinger à seulement 35% des droits de vote...

Si l'homme d'affaires américain s'entête depuis plus d'un an, c'est que l'affaire en vaut la peine: présent dans l'hôtellerie et la restauration (économique et haut de gamme), l'industrie légère (Deville, imprimeries Champenoises, cristallerie) et l'immobilier pour une activité engagée pour l'essentiel en Europe, le groupe a publié des résultats semestriels en forte hausse: le chiffre d'affaires progresse de 11% et le résultat d'exploitation de 28,8%, en grande partie grâce à la bonne tenue du pôle hôtellerie. Ce dernier enregistrait dans le haut de gamme (Concorde) une hausse de 12% de son CA pour un taux d'occupation de 72%, alors que dans l'économique (Envergure), le CA progressait de 15%.

"Vincent Treulet, analyste chez CPR, estime que la vente des filiales et participations hors hôtellerie (La cession de la banque du L'ouvre est effectuée; l'industrie légère et diverses participations devraient suivre) fera apparaître la Société du L'ouvre comme une hôtelière pure, ce qui pourrait tendre à réduire la décote de 30% que subit la société sur le secteur. Malgré un impact spéculatif dû à la présence du raider qu'il juge exagéré, la bonne tendance de l'activité l'incite à prévoir un bénéfice de 20,2 FRF pour 98 et 23,7 FRF pour 99, ce qu'au cours actuel la société capitalise respectivement 19,6 et 16,7 fois. Ces probables futures bonnes nouvelles ne nous paraissent pas encore dans les cours. On peut acheter avec un objectif à moyen terme de 500 FRF.""

— ©1998-2020, Boursier.com