Pas de date de cotation Cyber Press Publishing 0,00% -
  • CYP - FR0000065922
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Cyber Press Publishing : La presse de demain ?

La presse de demain ?
-

Attendre un repli significatif pour acheter.

(Boursier.com) — Cette société édite des magazines à l'attention des amateurs de jeux vidéo pour les ordinateurs PC et les consoles. Introduite en 1998, la valeur du titre a quasiment doublé depuis. Les supports d'édition sont le papier ainsi que des Cédéroms qui sont systématiquement distribués en même temps que les magazines.

"Dans le domaine des jeux video pour les PC, Cyber Press édite un produit rentable, ""PC Soluces"" qui se veut généraliste et qui est diffusé à 45.000 exemplaires tous les mois, pour un point mort à 35.000 exemplaires. La société sort également des hors-série trimestriels, ainsi que ""CD Collector"", produit qui sera prochainement abandonné."

"Pour les journaux consacrés aux consoles, qui représentent 48% de l'activité mais 91% de la marge, Cyber Press dispose d'un titre phare, ""PlayMag"", qui est diffusé à 40.000 exemplaires.Ce titre est une véritable vache à lait, malgré un manque de recettes publicitaires que la société ne dément pas."

"Le véritable relais de croissance à court terme se trouve dans les produits thématiquement ciblés comme ""Ciné-Live"", qui tend à devenir un titre phare. Remanié en 98 pour s'aligner sur le prix de ses concurrents uniquement papier, ce magazine qui combine contenu éditorial dédié au cinéma et Cédérom de présentation des films atteint à ce jour un tirage de 120.000 exemplaires. D'ailleurs, Cyber Press envisage de lancer d'autres thématiques comme la musique ou l'automobile."

"A plus long terme, la société envisage de prendre des positions sur le marché allemand. Ces nouveaux lancements auront pour inconvénient de peser sur la marge, d'autant que ""Ciné Live"" a toujours une contribution négative sur celle-ci. Il pèse également une incertitude sur le titre concernant le taux de TVA à appliquer à ses produits. Compte tenu de la bonne tenue de la valeur ses derniers mois, nous préférons attendre un repli sur la valeur pour se positionner à l'achat.""

— ©1999-2019, Boursier.com

Partenaires de Boursier.com