»
»
»
»
»

Consultation

Cotation du 26/06/2019 à 13h04 ECA +2,36% 26,000€
  • ECASA - FR0010099515
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

ECA : Introduction sur le Second Marché de la société ECA

Introduction sur le Second Marché de la société ECA
Acheter

Souscrire.

(Boursier.com) — Filiale de Finuchem. ECA va complèter la liste, déjà fournie, des introductions en bourse de ce début de mois de juillet. Filiale de Finuchem, cotée sur le Second Marché, ECA prend son autonomie avec cette introduction qui aura lieu sur le Second Marché également. Environ 46% du capital est proposé au public dans le cadre d'une augmentation de capital de 8 ME environ et d'une cession de titres de la part de Finuchem et des dirigeants de ECA. Dans les chiffres, ECA compte réaliser cette année un chiffre d’affaires global de 42,6 Millions d'Euros dont 80% à l’international, pour une marge d’exploitation de 12% et une marge nette proche de 8%.

Leadership mondial. La société s’est imposée sur le marché des robots chargés de la détection, de l’identification et de la destruction de mines sous-marines. Cette activité historique reste aujourd’hui le principal débouché d’ECA qui bénéficie d’une position de leadership avec plus de 500 robots vendus, soit plus de 75% du parc actuel. Ainsi, plus de 20 marines dans le monde utilisent aujourd’hui les robots sous-marins conçus par ECA. La marine anglaise a par exemple utilisé les robots ECA en Irak... Les trois quarts de l'activité sont réalisés en robotique de défense et un quart en robotique civile, un domaine dans lequel la société est la seule à proposer un robot capable de travailler de façon autonome à 3.000 mètres de profondeur, pour inspecter des pipelines pétroliers par exemple

Ambitions de croissance. Les fonds levés à l'introduction doivent permettre de poursuivre les efforts de Recherche & Développement (environ 15% du CA) afin de proposer des produits toujours plus innovants, notamment sur le segment des véhicules sous-marin autonomes destinés à inspecter les structures pétrolières. ECA compte aussi poursuivre sa croissance au moyen d'acquisitions ciblées. Dans le cadre de la restructuration du marché de la défense en France, ECA veut devenir un partenaire privilégié en tant qu'équipementier de défense pour la DGA et les grands donneurs d’ordres que sont Thales, EADS ou la DCN.

PER raisonnable. Valorisé environ 45 ME au prix proposé au marché, le PER 2004 ressort à moins de 13 et tombe à 9,5 sur 2005. Voilà donc un dossier qui ne manque pas d'arguments positifs, avec une valorisation attractive, de solides marges bénéficiaires, un leadership mondial, des perspectives de croissance internes et externes qui assurent une excellente visibilité, sans oublier une politique attrayante de distribution de dividendes. Avec un taux de distribution des bénéfices de plus de 50%, le rendement de l'action devrait en effet approcher les 5%. Nous conseillons donc de souscrire à l'introduction de ECA qui devrait être pour l'anecdote la première société varoise cotée en bourse sur un marché réglementé !

— ©2004-2019, Boursier.com

Partenaires de Boursier.com